28ème coupe Georges Baptiste européenne : un doublé gagnant pour la France !

Du 11 au 14 octobre, c’est l’Estonie qui recevait pour la première fois la coupe George Baptiste (CGB) européenne. Organisée tous les ans, cette finale a rassemblé une dizaine de pays avec, pour chacun, deux candidats : un élève et un professionnel. Ceux qui représentaient la France ont été sélectionnés lors de la finale nationale en mars 2017 à La Rochelle (17) : Charlotte Cooke, en BTS au lycée Christian Bourquin à Argelès sur Mer (66), et Nathanael Haury, maître d’hôtel en nouveau projet au canada (Québec). Nos deux français montent sur la première marche du podium dans leur catégorie respective ! Ils ont été chaleureusement félicités par Paolo Reves, vice-président européen de la CGB. « Cela fait plus de 10 ans qu’une telle performance – un doublé sur le podium pour les candidats Français – n’était pas arrivée dans notre concours européen ! Bravo à Charlotte et Nathanael pour ce résultat exceptionnel. Onze pays avaient répondu présent pour cette 28ème coupe Georges Baptiste européenne. Je tiens à féliciter les élèves, les professeurs et la direction de l’école hôtelière de Haapsalu pour leur engagement et leur organisation. C’était remarquable. Un investissement a tous les échelons. Mon prochain objectif est d’avoir plus de 15 pays pour notre édition européenne en 2019 », se réjouit Franck Languille, président de la CGB. Quant à Charlotte, elle remercie en premier lieu celui qu’il l’a entrainée, Simon Verger, lui-même en pleine période de concours avec la finale du MOF maître d’hôtel qui se tiendra en novembre à Deauville (14). « J’étais en stage à Bordeaux (33) pendant 4 mois. C’est grâce à lui que je suis lauréate. Le concours s’est bien déroulé avec une bonne organisation. Je remercie aussi ma région Languedoc et la coupe Georges Baptiste – c’est une grande famille qui m’a fait grandir professionnellement ! Je vais dorénavant penser à mon examen de BTS que je passe en juin. Avant de poursuivre en mention complémentaire sommellerie – car je pense qu’il faut avoir un profil polyvalent », dit Charlotte Cooke. Nathanael Haury, lui, est actuellement entre deux avions. Il s’envole vers un nouveau challenge personnel et professionnel, celui de s’expatrier au Canada.