45es Olympiades des métiers : le podium en service en salle et en sommellerie

Les finales nationales des 45èmes Olympiades des métiers se sont déroulées du 29 novembre au 1er décembre au Parc des Expositions de Caen (14). À l’invitation du Conseil Régional de Normandie et sous l’égide de WorldSkills France, plus de 630 jeunes professionnels de moins de 23 ans se sont affrontés sous les couleurs de leur région d’origine. Après de nombreux mois d’entrainement, de préparation et 3 jours de compétition intense, le palmarès de chacun des 57 métiers représentés est tombé, à savoir :

Service en salle :

  • Or : Maëlle Jegou (Région-Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur)
  • Argent : Louis Cozette (Ile-de-France)
  • Bronze : Aglaë Le Comte (Bretagne)
  • Médailles d’excellence (note supérieure à 14/20) : Barnabé Heslouis (Normandie) ; Tiffen Bernhardt (Grand-Est) ; Emilien Clément (Bourgogne-Franche-Comté) ; Dimitri Carlesso (Nouvelle-Aquitaine)
De gche à dte : Louis Cozette, Maëlle Jegou et Aglaë Le Comte.

« Le palmarès est très serré sur ces candidats et le niveau général du métier était relevé. Personne n’a démérité ! », indique le MOF Pascal Obrecht, expert-métier service en salle WorldSkills France pour l’international, accompagné de Christophe Weber, expert WorldSkills France.Les médailles d’Or et d’Argent sont retenues pour participer aux mondiaux (Worldskills) de Kazan en Russie en août 2019, et aux épreuves européennes (Euroskills) de Graz en Autriche en 2020. La destination définitive de chaque médaille sera décidée en février prochain après un stage technique intense au lycée d’hôtellerie et de tourisme Alexandre Dumas d’Illkirch (67). Maelle Jegou succède ainsi à Nathan Colette, lauréat 2017, lui aussi de l’école hôtelière d’Avignon (84).

Sommellerie :

  • Or : Margot Duffort (Occitanie)
  • Argent : Corentin Aubry (Bourgogne-Franche-Comté)
  • Bronze : Thomas Mazeyrie (Centre-Val-de-Loire)
  • Médaille d’excellence : Victor Poulouin (Région-Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur)
De gche à dte : Corentin Aubry, Margot Duffort et Thomas Mazeyrie.

Les candidats avaient « 32 ateliers en 3 jours, visant à évaluer leurs compétences sur l’ensemble des champs d’actions propres au métier de sommelier en les mettant dans des situations professionnelles », précise Thomas Vivant, expert-métier sommellerie WorldSkills France, assisté du MOF Antoine Woerlé et de Bruno Pinet. La classe sommellerie ne sera pas représentée à l’international.


Sur le même sujet :

44es Olympiades des métiers : le classement en sommellerie et service en salle

Nathan Colette, représentant français aux Olympiades des métiers : « Je savais que j’avais les capacités nécessaires pour y arriver »