À lire : « Les accords mets-vins : un art français »

Marier les vins et les mets est depuis deux siècles l’âme même du « Repas gastronomique des français » inscrit par l’UNESCO en 2010 sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité. On boit du vin en Gaule depuis l’Antiquité, mais le verre de vin n’y a pas toujours eu sa place à table. Loin d’être un élan hasardeux ou impulsif, accorder le boire au manger est un art subtil qui naît progressivement en France entre le XVIIIe et le XIXe siècle, dans le milieu de Cour, puis dans les restaurants de Paris. Le passage du service « à la française » au service « à la russe » le permet. Cet ouvrage nous plonge dans l’histoire mondiale de ces alliances mets-vins – où la France tient une place de choix -, depuis les Pharaons jusqu’à la bistronomie moderne, en passant par la Physiologie du goût de Brillat-Savarin et les rituels chinois ou américains. Sous la direction de Jean-Robert Pitte, les auteurs (historiens, géographes, conservateurs de musée, écrivains, professionnels de la gastronomie et du vin, gastronomes) nous précisent les évolutions et les ruptures de cet art. Ils nous plongent dans cette symphonie captivante, rythmée par les innovations et les inventions parfois radicales dans la sphère culinaire, dont certaines au détriment de la recherche de l’harmonie avec les vins. Un savoureux mélange de sources, d’analyses et d’essais pour comprendre la genèse et les évolutions d’un art en plein développement.


Infos pratiques : Les accords mets-vins : un art français – CNRS Editions – 422 pages – Collectif mené par Jean-Robert Pitte – 27 €