Alicia Poupeney et Dylan Vanmaele remportent l’édition 2018 de la coupe Georges Baptiste

Respectivement maître d’hôtel à l’Hôtel Le Bristol et élève au lycée Alexandre Dumas, ces deux lauréats ont été récompensés par les parrains Willy et Garry Dorr, le 19 mars au lycée Jean Drouant à Paris.


Le cru 2018 de la coupe Georges Baptiste (CGB) a encore une fois montré sa vitalité avec une forte présence des professionnels, des professeurs de restaurant et leurs élèves, et des partenaires le 19 mars dans les locaux du lycée Jean Drouant à Paris (XVIIe), là où il y a 30 ans l’actuel président Franck Languille décrochait la victoire dudit concours. La matinée était consacrée aux épreuves des 28 lycéens venus des établissements hôteliers et CFA de toute la France, tandis que l’après-midi était dédiée aux 12 professionnels âgés de moins de 35 ans. La proclamation s’est tenue en fin de journée en présence d’un binôme de parrains Willy et Gary Dorr, restaurateurs à Paris, très impliqués dans cette 58ème édition de la CGB. Déjà sélectionné en 2017, Dylan Vanmaele (lycée Alexandre Dumas, Illkirsch Graffenstaden) remporte cette fois la première place dans la catégorie des élèves. « L’an dernier, nous étions venus « visiter » la coupe Georges Baptiste avec mon professeur Monsieur Diringer. Et on a voulu remettre le couvert car c’est une bonne expérience avec beaucoup de contacts, ça fait grandir, prendre de la maturité. On a donc bossé plein gaz avec toute une équipe. C’est notre victoire, souligne le jeune alsacien, qui reçoit la médaille et la coupe des mains de la précédente lauréate Charlotte Cooke. Je salue et remercie tous les professeurs du lycée Alexandre Dumas, ma classe qui m’a soutenue et bien sûr ma famille. » Yanis Chaux (CCI Sud Formation, Montpellier) et Emilie Collot (FIM Campus, Cherbourg) terminent respectivement deuxième et troisième. Thibault Petiet (lycée Hycianthe Friant, Poligny) reçoit le prix Champagne Philipponnat de la meilleure note à l’écrit.

Coupe Georges Baptiste, antichambre du MOF ?

Quant aux professionnels, la lauréate est Alicia Poupeney, maître d’hôtel à Epicure de l’Hôtel Le Bristol (VIIIe), qui succède à son collègue de travail, Nathanael Haury, chef de rang dans la brasserie du palace du Faubourg Saint-Honoré. « Je dirai que c’est une très belle expérience, peu importe le classement, on s’est tous dépassés. Je souhaite à chacun de retenter sa chance, de se donner au maximum, et surtout de se faire plaisir ! Car c’est comme ça que cela fonctionne », indique Alicia Poupeney, qui a notamment été entrainée par le MOF Frédéric Kaiser. Sur le podium : Guillaume Bonnard, directeur de restaurant au Domaine des Sequoias à Ruy-Montceau (38) finit deuxième, et Julie Frémont, maitre d’hôtel à l’Hôtel Le Bristol à Paris prend la troisième position. Guillaume-Ektor Patelis (Les Sources de Caudalie, Martillac) décroche le prix Malongo de la meilleure note à l’épreuve café.

Cette année, la coupe Georges Baptiste avait par ailleurs un goût particulier qu’il faut souligner. Celui de la qualification de 4 anciens lauréats professionnels – Yoann Gregory (2010), Michaël Bouvier (2011), Marc-Thomas Fefin (2013) et Simon Verger (2016) – en finale du MOF maître d’hôtel, du service, et des arts de la table. L’association s’en félicite, et ne manque pas de le communiquer ; la coupe Georges Baptiste confirme ainsi son statut d’antichambre au col bleu-blanc-rouge.

Dylan et Alicia représenteront la France lors de la coupe Georges Baptiste européenne 2019. Le mot de la fin revient à Garry Dorr : « Nous étions très honorés d’être les parrains avec mon fils. C’est l’exemple même de la transmission comme je l’espérais. Bonne continuation à toutes et à tous. » Prochaine finale nationale : le 21 mars 2019, à Limoges (87).


Sur le même sujet :

Qui sont les 2 lauréats de la coupe Georges Baptiste 2017 ?

Bilan de la 56ème coupe Georges Baptiste au lycée hôtelier de La Rochelle