Au Vevey Riviera Food Festival : moment de partage autour d’un guéridon

En parallèle du week-end gastronomique des Étoiles de Mougins se tenait un autre festival culinaire en Suisse : le Vevey Riviera Food Festival. Vevey est une ville [18 000 habitants, NDLR] et une commune suisse du canton de Vaud, située sur la rive nord du lac Léman. Créé en 2015, cet événement, initié par l’Hôtel des Trois Couronnes et le Grand Hôtel du Lac, a le même objectif que Mougins (06) : promouvoir la destination et partager les richesses culinaires auprès du grand public. Ainsi, le Quai Perdonnet s’est transformé en étape gourmande où food trucks, stands de producteurs locaux et ateliers culinaires avaient pris place durant 3 jours. Cette année, il y avait une nouveauté : un espace « Master Class », inauguré par le chef Franck Giovaninni (Hôtel de Ville, Crissier). Sous l’égide de Vincent Mattera (Hôtel des Trois Couronnes), une demi-journée était consacrée aux techniques de salle, avec commentaires à l’appui pour les visiteurs. À commencer par la découpe d’un poulet en 5 versions réalisée par plusieurs directeurs de salle, dont la plupart sont membres de l’association suisse des maîtres d’hôtel (ASMH) : Esteban Valle (Domaine de Châteauvieux, Satigny), Louis Villeneuve (Hôtel de Ville, Crissier), Jean-Louis Foucqueteau (Lausanne Palace), Vincent Mattera et Yoann Gregory (yam’Tcha, Paris). Ce dernier, le seul professionnel français de l’assistance, a spécialement réalisé une recette de fraises au miel de fleur d’Osmanthe,  infusées au thé Puer et sésame, puis flambées au Feng Chiew. Un beau moment de partage… franco-suisse.


Sur le même sujet :

Focus sur l’ASMH, association suisse des maîtres d’hôtel !

15 professionnels intronisés à l’ASMH à Lausanne

L’association suisse des maîtres d’hôtel a organisé son dîner annuel au World Trade Center de Lausanne

Patrick Cassard (Gemelli, Fribourg) : « Je n’arrivais pas à m’identifier à une clientèle haute gamme »

Louis Villeneuve (Hôtel de Ville, Crissier) : « J’ai la chance de faire un métier qui me plaît »

Esteban Valle (Domaine de Châteauvieux, Suisse) : « En salle, les techniques laissent une opportunité d’expression incroyable »

Travailler en Suisse : Anthony Marraco, un barman en quête d’entreprendre

Du sang neuf dans l’association suisse des maîtres d’hôtel avec 23 nouveaux intronisés


©Daniele d’Angelo