Le CFA Médéric lance les « Experts Médéric » sur les métiers de service

Le mardi 28 novembre a eu lieu à l’École hôtelière Médéric le premier épisode des Experts Médéric, série de rencontres interactives entre apprentis et experts des métiers de la salle. Le premier épisode : « Les nouveaux mentors », avec Denis Courtiade, Philippe Faure-Brac et Colin Field.


« Étant impliquée dans les métiers de salle, et ambassadrice de Ô Service, je trouve qu’il est important de créer du lien entre les professionnels et les enseignants. Avec mon collègue Christophe Husson, nous voulions aussi mener des actions de valorisation et mettre notre réseau au service des jeunes. C’est ainsi qu’est né le projet des Experts Médéric », raconte Caroline Ravenet, formatrice restaurant au CFA Médéric à Paris (XVIIe).Le premier volet s’est tenu le 28 novembre sur le thème « Les nouveaux mentors ». Conçu pour et par les élèves en BTS option arts culinaires et arts de la table, cet après-midi d’échanges a reçu « trois professionnels représentant les différentes facettes du métier » : Colin Field (bar), Philippe Faure Brac (sommellerie) et Denis Courtiade (service en salle). Chacun a dû travailler en amont sur la préparation des questions. « Cassez les barrières. Imaginez que vous prenez un thé avec eux », poursuit Caroline Ravenet. Ce qui a permis, en plus des questions classiques sur le parcours, la carrière, etc, d’aborder des sujets plus confidentiels tels « est-ce que votre métier peut vous emmener vers une addiction à l’alcool », « avez-vous encore des rêves professionnels », « vous arrive t-il de vous prendre la tête »… Certains ont d’ailleurs fait part de leurs moments de doutes, voire de découragements. Après avoir répondu en toute transparence, chaque « mentor » devait se prêter au jeu de rapporter leur objet fétiche ; sans surprise pour Philippe Faure-Brac avec son sommelier ou Colin Field et son shaker, Denis Courtiade a quant à lui choisi sa casquette bisouman. Tous trois se sont accordés sur trois mots définissant le mieux leur univers : personnalité, enchantement, partage. « Ce genre d’événement permet aux jeunes de s’identifier, de se projeter. Si tous ont déjà fait le choix de leur orientation, l’idée était de montrer la complémentarité des métiers de la restauration, et de mesurer l’importance du service », conclut Caroline Ravenet. Deux autres épisodes auront lieu en 2018 : « Les drôles de dames », le 28 février ; « La génération X-Y face à la génération connectée », le 20 mars.