Charles Groshenry (Flocons de Sel, Lycée de Poligny) : « Ce titre est une qualité favorable à l’embauche »

À tout juste 20 ans, cet élève du lycée Hyacinthe-Friant à Poligny, qui travaille en alternance au triple étoilé Flocons de sel à Megève, est allé chercher sa médaille de MAF arts de la table, le 20 avril, à la Sorbonne. Pour Un œil en salle, il raconte ses projets.

Charles Grohenry
Charles Groshenry.

« J’avais déjà trouvé mon entreprise, Le Flocons de Sel à Megève (74) du MOF Emmanuel Renaut, lorsque j’ai obtenu mon titre de MAF arts de la table, en octobre dernier. Même si je n’en ai pas eu besoin, ce titre est une qualité favorable à l’embauche. Pour ma part, j’ai pu évoluer plus vite en interne : je reste apprenti mais on me donne davantage de responsabilités (fromages, annonce des mets, etc). Je travaille avec le maître d’hôtel Ludovic Vermon, qui vient de remporter le Trophée des Frères Haeberlin. J’ai gagné en assurance. Et je souhaite poursuivre les concours ; d’ailleurs, je suis arrivé premier, en janvier, au Meilleur jeune sommelier du Jura et de Franche-Comté, face à 12 candidats. Je vais prochainement faire les Olympiades des métiers. Les concours, c’est valorisant, mais ce n’est qu’un jour dans l’année ; alors que le métier se fait au quotidien. Après mon BTS, je souhaite partir à l’étranger pour les langues, puis revenir faire mes preuves en France. »

Retrouvez l’article : 10 MAF arts de la table et barman distingués à la Sorbonne