Congrès Euro-Toques 2018 : « Nous devons être les représentants du consommateur »

Dans le cadre chic du Ritz Paris, l’association Euro-Toques, qui a réélu les co-présidents Guillaume Gomez et Michel Roth pour un mandat de trois ans, a sonné la tirette d’alarme sur la sauvegarde des produits.


« Lors de la création d’Euro-Toques il y a 30 ans, l’un des co-fondateurs Paul Bocuse, dont nous rendons hommage aujourd’hui, souhaitait avant tout défendre le produit qui est en danger ! Il avait raison. Nous lui avons promis de poursuivre son action », disent à l’unisson les chefs Guillaume Gomez et Michel Roth, qui ont été reconduits co-présidents pour un mandat de trois ans. Ce congrès 2018 a fait signal d’alerte sur la mise en péril des produits alimentaires. L’association entend ainsi représenter toute la profession – adhérents ou non – dans cette quête de « sauvegarde » là où tout se décide, à Bruxelles. Rappelons qu’Euro-Toques est la seule association lobbyiste de chefs cuisiniers reconnue officiellement par la Commission européenne. Parmi les dossiers en cours : la pêche électrique, le Ceta (contrat de libre-échange entre le Canada et la France), l’étiquetage des produits pour connaitre l’origine exacte, les semences et pesticides (dossier Bayer-Monsanto), le gaspillage alimentaire, etc. « Nous devons être les représentants des consommateurs. Ils doivent être au courant car ils vont devenir de vrais partenaires », insiste Guillaume Gomez. En ligne de mire donc : sensibiliser le grand public. Le président honoraire Bernard Fournier, porte-parole d’Euro-Toques à Bruxelles, suggère d’impliquer les chefs référents en régions (recettes avec des produits locaux et de saison, par exemples), proposer des calendriers (pêche, chasse, etc) qui seraient disponibles sur le site web. Cette année, Euro-Toques organisera six semaines autour… du produit : Primeurs d’Avril, le merlan, l’œuf, le foie gras, le gibier, et Tables en Scène. Cette dernière (du 21 au 28 mai) met à l’honneur les brigades de salle (service ou sommellerie), dont Euro-Toques s’attache à valoriser. La dernière édition avait d’ailleurs fait l’objet d’une réunion de travail. Le prochain congrès se tiendra les 17 et 18 février 2019 en région Rhône-Alpes.


Sur le même sujet :

Euro-Toques s’engage dans la revalorisation des métiers de salle