Coupe Georges Baptiste 2016 : les lauréats sont Simon Brochot et Simon Verger

Cette 55ème édition a couronné un élève du lycée Hyacinthe Friant à Poligny et le maître d’hôtel du restaurant L’Étoile de mer à Bordeaux, le 31 mars, au lycée de Saint-Quentin-en-Yvelines.

©Olivier Millerioux
Les candidats, les membres du jury et la président Céline Falco (Paris Inn Group) à l’édition 2016 de la Coupe Georges Baptiste.

21 régions représentées, 133 établissements participants, 129 candidats dont 27 finalistes… Ces chiffres montrent que le concours de la Coupe Georges Baptiste catégorie élèves, qui tenait sa 55ème édition, le 31 mars, au lycée de St Quentin-en-Yvelines, suscite toujours un vif engouement. « La présidente du concours, Céline Falco, vice-présidente et fondatrice de Paris Inn Group, m’a demandé des chiffres ; je les donne pour la première fois », s’amuse Franck Languille, président de la Coupe Georges Baptiste. Une série de 7 épreuves (ci-dessous), orchestrée par Romuald Schaeffer et Bertrand Chapel (lauréat professionnel 2015), membres de la CGB et professeurs du lycée, attendait les candidats. Comme tous les ans, la région d’accueil est mise en avant, ainsi les candidats devaient connaître les produits d’Ile-de-France (cresson de Méréville, moutarde de Meaux, coulommiers, volaille de Houdan…), notamment pour l’argumentation commerciale. Quant aux professionnels, ils étaient 11 finalistes, et avaient un atelier surprise de mise en place d’une table, avec la maison Guy Degrenne. C’était une première. Le jury est toujours aussi fidèle, et fédère dorénavant une nouvelle génération de professionnels de la salle, dont 3 MOF présents (Olivier Novelli, Frédéric Kaiser, Sébastien Cavaillès).

« Le service, c’est vraiment quelque chose d’essentiel. »

Lors de la remise, Céline Falco, qui a assisté une bonne partie de la journée au concours, s’est dit « bluffé de voir tous ces candidats avec une petite flamme et la passion du métier, deux choses très importantes. Le service, c’est vraiment quelque chose d’essentiel. On a beau avoir une belle assiette, mais sans sourire, sans attention, vous avez tout perdu. La Coupe Georges Baptiste met tout ça en avant. » Dans la catégorie élèves, c’est Simon Brochot, élève en terminale européenne bac techno au lycée Hyacinthe Friant de Poligny (38), qui s’est classé en tête. Ce lycée Jurassien rafle pas mal de prix, grâce à l’appui de deux professeurs de restaurant passionnés, Corinne Hacquemand et Marc Georges. Sur la deuxième marche du podium, Léa Monniette (lycée Marland de Granville), suivie de Cédric Fourcat (CCI Sud Formation à Montpellier) en troisième position. Ce dernier a également remporté le trophée Philipponnat (meilleure note écrite).

Côté professionnels, Simon Verger, maître d’hôtel au restaurant L’Étoile de Mer à Bordeaux, gagne la première place. Persévérant, il avait été troisième l’an dernier, et rêve dorénavant de tenter sa chance au MOF. À la deuxième place, Jean-Sébastien Aubert (présidence du Sénat, Paris) remporte également le trophée Malongo (meilleure note sur l’atelier), suivi de Jonathan Brunet (Hôtel Peninsula, Paris). Les candidats repartent avec de nombreux lots, dont un voyage d’une semaine à Cuba offert par la société Pernod. D’ici là, Simon Brochot et Simon Verger devront se replonger dans les entrainements, puisqu’ils se retrouveront fin mai, à Maribor (Slovénie), pour la 26ème finale européenne de la CGB.

©Olivier Millerioux
Les lauréats professionnels : (de gauche à droite) Jean-Sébastien Aubert (2e), Simon Verger (1er) et Jonathan Brunet (3e). ©Olivier Millerioux

[table id=1 /]