Coupe Georges Baptiste internationale : les lauréats sont Simon Verger (France) et Christian Angelov (Finlande)

Les deux Français, Simon Verger (catégorie professionnels) et Simon Brochot (élèves), se sont distingués respectivement à la 1ère et 2e place.

Les candidats « élèves » : le classement international distingue Christian Angelov (Finlande), suivi de Simon Brochot (France) – en bas à gauche -, et de Sarah Weber (Canada).

À peine un mois après sa finale nationale à La Rochelle, la coupe Georges Baptiste (CGB) a rempilé sur les étapes européenne et internationale, qui se déroulaient cette année, du 26 au 29 avril, en France. Douze pays étaient en lice, dont deux hors Europe (Canada et Japon). Côté candidats, onze élèves et cinq professionnels, préalablement sélectionnés dans leur pays d’origine, ont dignement représenté leur pays. Simon Verger côté professionnels, et Simon Brochot côté élèves (lycée Friant à Poligny, 39), représentaient la France lors de cette 6e édition de la coupe Georges Baptiste internationale – et 27e édition européenne – qui se tenait pour la deuxième fois à Paris. Le programme était intense. Le mercredi, les délégations ont été accueillies au ministère des affaires étrangères avec le ministre Jean-Marc Ayrault, avant de visiter plusieurs sites de la capitale. Le concours se déroulait le lendemain au lycée Guillaume Tirel à Paris (XIVe), obligatoirement dans la langue de Shakespeare.

La France sur le podium

Simon Brochot.

Les candidats ont dû se défendre sur 12 ateliers : prise de commande avec argumentation commerciale ; mise en place d’une table ; reconnaissance d’un whisky japonais, d’un Porto et d’un vin italien ; épreuve sur le café ; dégustation à l’aveugle ; épreuve écrite… Dans la catégorie élèves, Christian Angelov (Finlande) se hisse premier dans le classement international, suivi du candidat français Simon Brochot, et de Sarah Weber (Canada). Christian Angelov remporte également le podium européen ; Simon Brochot termine également deuxième. « Malgré des lacunes en anglais, je m’en suis pas si mal sorti. J’ai été pénalisé sur ma mise en place, celle-ci était, hélas, trop épurée pour le jury. Ce concours est tout de même une belle expérience », indique celui qui est actuellement en stage chez Guy Savoy.

Simon Verger.

Dans la catégorie « professionnels », c’est le Français Simon Verger qui est monté sur la première marche du podium (également premier de la coupe européenne). Junichi Hasegawa (Japon) est arrivé deuxième et Erik Tallemeth (Estonie) troisième. « Je me suis peu préparé. Mais j’y ai mis mes tripes et mon cœur. Il y avait 12 épreuves en anglais, donc c’est compliqué d’apporter de l’émotion et une sensibilité quand ce n’est pas sa langue maternelle », poursuit ce sommelier de formation, 32 ans, actuellement directeur food et beverage à Paris. Il est ainsi le premier français à remporter la coupe Georges Baptiste internationale, qui plus est dans son pays. Les candidats ont poursuivi les visites le vendredi ponctué d’un cocktail placé sous le parrainage de Philippe Faure-Brac, et ils ont clôturé leur séjour à l’assemblée nationale où travaille Franck Languille, président de la CGB. La 28ème édition européenne est d’ores et déjà fixée au printemps 2018, en Finlande.