Discours d’Emmanuel Macron : « un service à la française auquel nous tenons beaucoup »

En ouverture du Déjeuner des grands chefs, Emmanuel Macron a dans son discours, souligné à deux reprises son attachement aux arts de la table et au service. Extraits choisis.


« […]

Notre pays a donc cela en lui, ses capacités, ses savoir-faire, ses talents et il nous appartient de leur donner une juste place. C’est pourquoi votre place aujourd’hui était bien ici et cela continuera. Cette juste place, c’est d’abord de reconnaitre ce que vous représentez dans le savoir-faire français, son rayonnement, sa capacité d’attractivité. Un premier sursaut à ce titre était incarné avec le lancement en 2015 de Good France. 1.000 restaurants étrangers et toutes les ambassades ont servi partout dans le monde un repas d’inspiration française avec un service à la française auquel nous tenons beaucoup dans cette maison.

[…]

Mais vous êtes aussi un exemple parce que chez tous nos jeunes, il y a un avenir dans tous les métiers et vous êtes une profession, un art, un savoir-faire qui montre que lorsqu’on a la passion, on peut trouver sa place de la pâtisserie à la cuisine, au service en passant par tous les métiers qui vous sont liés et je vois encore le visage de nos argentiers ici ou de toutes celles et ceux qui font le service et que je veux remercier pour leur dévouement. Je sais leur passion, vous savez, ici dans cette pièce à minuit, nous sommes passés avec Brigitte, il y avait des femmes et des hommes de cette maison qui avec passion dressaient les tables, avec la même passion que vous et ils le font à chaque fois et je les en remercie.

Mais ça veut dire une chose, c’est que chacune et chacun a sa place, la trouve dans la société, et il porte une excellence. La place de la France, son visage pour vous aujourd’hui pour des chefs d’Etat étrangers n’existe pas, s’il n’y a pas ce petit geste supplémentaire qui a été l’obsession de l’un ou l’autre en cuisine, du service de la sommelière en passant par celles et ceux qui vous accompagnent, tout se joue là.

Alors ne lâchez rien de votre exigence, mais continuons à l’expliquer, à la donner à voir, parce que je suis convaincu que derrière cela, il y a une place pour nos jeunes en grand nombre et il y a une dignité dans cette excellence. Une dignité irremplaçable, elle ne se calcule pas en argent, elle ne se calcule même pas toujours en médaille, elle se calcule à la reconnaissance que vos proches, celles et ceux qui travaillent avec vous, celles et ceux qui goûtent votre cuisine vous donne chaque jour et qu’aujourd’hui, nous voulions partager avec vous pour vous dire que par-delà les frontières sur les grands projets du pays, mais dans l’intimité de ce qui est notre pays, notre civilisation, votre rôle est essentiel, et pour toutes ces raisons, je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi. Merci à vous.

Le président de la République »


Sur le même sujet :

Un service d’exception au Déjeuner des grands chefs