Gaëtan Bouvier sacré Meilleur sommelier de France 2016

À 32 ans, le chef sommelier de La Villa Florentine à Lyon a remporté son premier titre ce soir à Toulouse (31) devant l’élite de la sommellerie hexagonale.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michel Hermet (UDSF), l’ancienne ministre Carole Delga et Gaëtan Bouvier.

Le concours du Meilleur sommelier de France, organisé tous les deux ans par l’Union de la Sommellerie Française (UDSF), n’est pas chose facile à acquérir pour un professionnel. « Il y a un long parcours », ajoute le président Michel Hermet, en passe de terminer son sixième mandat. Ils étaient 52 candidats sur la ligne de départ aux épreuves de sélection, le 29 février dernier à Lyon (69). Après de longs mois d’entraînements – dont un en groupe fin septembre, pour la première fois, afin de « consolider des liens » -, seuls neuf d’entre eux ont pu accéder à la demi-finale, le 6 novembre au lycée hôtelier de Toulouse (31) : Gaëtan Bouvier (La Villa Florentine, Lyon), Maxime Brunet (Hostellerie du Chapeau Rouge, Dijon), Bastien Debono (Oustau de Baumanière, Les Baux-de-Provence), Pierre Jacob (Le Clos des Sources, Thannenkirch), Jean-Baptiste Klein (Le Chambard, Kaysersberg), Florent Martin ( Le Cinq, George V, Paris), Tristan Ringenbach (Cave Triovino, Lyon), Quentin Vauleon (Pavillon Ledoyen, Paris), Pierre Vila Palleja (Le Petit Sommelier, Paris). Celle-ci se déroulait à huit clos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les 9 demi-finalistes.

Six ateliers en 35 minutes chrono

Le lendemain, 7 novembre, la finale de cette 29e édition, accueillie par l’association des sommeliers de Midi-Pyrénées, en partenariat avec les vins du Sud-Ouest, a dévoilé les noms des 4 finalistes à l’Hôtel de Région devant un auditorium plein à craquer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
De gche à dte, les 4 finalistes : Pierre Vila Palleja, Florent Martin, Gaetan Bouvier, et Jean-Baptiste Klein.

Gaëtan Bouvier, Jean-Baptiste Klein, Florent Martin, et Pierre Vila Palleja n’ont pas caché leur joie avant de se succéder pour une série de six ateliers pratiques : Reconnaître en 11 minutes 5 vins (4 rouges et un blanc) à l’aveugle avec dégustations explicatives + un accord met et vin pour le blanc ; Un livreur apporte une bouteille en recommandé peu de temps avant le service, quelle situation adoptée ? ; 4 vins à disposition, mais un seul nécessite d’être en carafe connectée iSommelier, lequel + expliquer l’utilité de cette carafe ; Donner la définition du microbullage ; Proposer des vins selon un menu à 6 mains représentant le jumelage Toulouse et Bologne et répondre à une question en anglais sur un monument de Toulouse expliquer son surnom de ville rose ; Prendre en charge une table en cours de repas, réaliser l’ouverture et le carafage d’un vin rouge selon sa cave du jour ; Répondre à 2 questions (les noms du président et du trésorier de l’association de la sommellerie internationale ; les 5 qualités humaines requises pour un sommelier). Des pointures de la sommellerie – Serge Dubs, Philippe Faure-Brac, Olivier Poussier, David Biraud, Benjamin Roffet, entre autres -, faisaient partie du jury.

C’est Gaëtan Bouvier, chef sommelier à La Villa Florentine à Lyon, qui remporte la première place au titre de Meilleur sommelier de France 2016, succédant ainsi à Jonathan Bauer Monneret (2014). Il s’agit de sa première participation au concours. Il avait échoué en finale du Master of Port en 2015. Notons par ailleurs que le titre d’Expert Madère a été remis, pour la première fois, à Tristan Ringenbach.