Gault&Millau change de mains et devrait conserver ses Trophées pour les métiers de salle et sommellerie

Côme de Chérisey, le propriétaire du Gault&Millau depuis 2016, a annoncé mercredi 9 janvier céder le guide gastronomique à des investisseurs russes représentés par Vladislav Skvortsov et à Jacques Bally. Ce dernier, qui a longtemps dirigé la branche formation et conseil du groupe Ducasse puis le groupe Maisons et Hôtels Sibuet, était jusqu’ici responsable du guide pour la Russie. Il en devient le nouveau président. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. “Durant sept années j’ai développé Gault&Millau et je suis confiant de laisser les rênes à un grand passionné de gastronomie française et internationale”, a déclaré Côme de Chérisey dans un communiqué. Marc Esquerré , rédacteur en chef, et Marie-Laure Jarry, directrice commerciale et marketing, devraient rester en place.

Côme de Chérisey avait modernisé le guide jaune, notamment en créant des prix pop-up et des Trophées qui mettaient en avant des personnalités locales dans différents domaines, dont le service en salle et la sommellerie. “Nous sommes le premier guide a avoir valorisé les métiers de service”, aimait-il dire. “Tout en restant fidèle aux valeurs historiques et aux fondamentaux qui ont fait de Gault&Millau les propagateurs de la Nouvelle Cuisine, nous avons de grands projets de développement en France et à l’étranger”, explique quant à lui Jacques Bally.


Sur le même sujet :

Palmarès Gault & Millau 2019 : 5 directeurs de salle et sommeliers primés