Geev’s Project : le voyage initiatique de 3 amis soucieux de s’ouvrir au monde

Luc Dabo était chef de rang depuis deux ans chez Jean-François Piège. Début juillet, avec deux autres amis, il a tout « claqué » pour un périple d’un an. Partir à la découverte des producteurs et des pratiques alimentaires étrangères en 35 000 kilomètres : telle est leur ambition. Passionné des métiers de salle, Luc Dabo répond à nos 3 questions.


Un œil en salle : Quel est votre parcours ?

Luc Dabo : J’ai 21 ans et je suis originaire de Bretagne. Après un baccalauréat professionnel à Saint-Nazaire (44), je suis rentré en BTS option arts culinaires et arts de la table à Ferrandi Paris. Ensuite, j’ai eu la chance de faire l’ouverture du Grand Restaurant de Jean-François Piège, d’abord en tant que commis de salle, puis chef de rang. Auprès du directeur de salle Yohan Jossier, j’ai le sentiment d’avoir grandi professionnellement. Il a un management calme, emploie les mots qu’il faut, et sait faire la part des choses entre le privé et le professionnel. Cela a été un grand soutien durant les deux ans. J’ai quitté le restaurant début juillet pour me consacrer à un tout autre challenge.

Justement, pouvez-vous nous détailler ce défi de taille ?

L.D : Avec Florian Corda-Piconet et Maxime Toix, deux amis rencontrés sur les bancs de Ferrandi, nous avons décidé de tout quitter pour partir faire le tour du monde. Partir oui, mais avec un projet béton qui a du sens ! Intitulé Geev’s Project, notre voyage débute en septembre 2017 pour un an minimum. Nous allons visiter environ 15 pays, avec près de 35 000 kilomètres prévus en train, auto-stop, bateau, cheval, marche… Nous allons prendre l’avion seulement 4 fois, car nous n’avons pas le choix. L’idée est de limiter l’empreinte carbone pour rester fidèles à notre engagement : sensibiliser les jeunes à l’environnement par la gastronomie. Durant notre voyage, nous serons en contact via skype avec une classe de CM1 de Bretagne pour leur faire partager nos rencontres avec les petits producteurs, les chefs, ceux qui travaillent des produits locaux, en respectant l’environnement. Sans oublier des informations liées aux arts de la table ou au service ! Notre voyage sera relayé sur la toile (Facebook, Twitter, Instagram…).

Les 3 amis : Florian, Luc et Maxime, sans oublier la mascotte, Poupougne le globe-trotter.

Où en êtes-vous dans les derniers préparatifs ?

Tout est planifié côté voyages. Reste encore à recueillir des sponsors, des fonds. Nous aimerions sortir un documentaire, mais cela coûte 50 000 € de production. Pour ce faire, nous avons organisé un diner caritatif en juin dernier, et initié une campagne de crowdfunding sur Ulule. De simples contacts sont aussi les bienvenues. Nous sommes persuadés que ce voyage sera positif, et nous ouvrira davantage sur le monde.

Le voyage comprend 15 pays.

Pour les soutenir :

Campagne Ulule


Infos pratiques :

Page Facebook de Geev’s Project