Hélène Darroze, ristretto, mixologie… intègrent les dictionnaires en 2019

Le Petit Larousse et le Petit Robert, les deux principaux dictionnaires du monde francophone, ont présenté leur millésime 2019 avec de nouveaux mots, qui reflètent la diversité d’une langue qui ne cesse de s’inventer. Que résument-ils ? « Que nos modes d’existence sont en train de changer sous nos yeux : nos modes de travail, nos modes d’habitation, nos modes d’alimentation mais aussi nos modes d’information », résume le linguiste Bernard Cerquiglini qui travaille pour Larousse. La gastronomie suscite toujours autant l’intérêt. Le « bredele » (gâteau alsacien) fait son apparition, mais aussi le « ristretto » (café serré). Partons vers le Japon, avec Le Robert, pour goûter le « teriyaki » (viande ou poisson grillé et mariné) ou « gomasio » (condiment au sel marin et sésame grillé). De quoi inspirer les adeptes de la « cuisine fusion ». Le « chia » (plante herbacée originaire du Mexique) pourrait faire partie des « superaliments », tant vantés pour leurs bienfaits sur notre santé. Ça vous dirait d’aller « bruncher » samedi ? On pourrait partager une « planche », boire un « soft » et aller ramasser des fruits à la « cueillette ». Sans oublier de déguster la « pavlova » (gâteau meringué garni de crème chantilly et de fruits, en hommage à la danseuse des Ballets russes). Les « ovoproduits », moins appétissants, sont prisés par l’industrie, qui utilise l’œuf sous toutes ses formes. En 2019, les « gyozas » (raviolis épicés), la « sauce barbecue » et « flexitarisme » (mode d’alimentation principalement végétarien, mais incluant occasionnellement de la viande ou du poisson) sont de la partie au Petit Larousse, tout comme le terme « mixologie » (art d’adapter des recettes). Du côté des noms propres, la chef Hélène Darroze entre dans Le Larousse.


Infos pratiques :

Le Robert illustré (31,90 euros), version grand public du Petit Robert, paraît le 19 mai et le Petit Larousse (29,90 euros) le 23 mai. Le Petit Robert de la langue française (64,90 euros) et le Petit Robert des noms propres (59 euros) sont, quant à eux, attendus en librairie le 28 juin.