La Cité du Vin à Bordeaux a ouvert ses portes le 1er juin

Implantée au coeur des Bassins à flot, le nouvel écoquartier à Bordeaux, La Cité du Vin s’inscrit dans la politique environnementale du quartier. © XTU architects / Anaka
Implantée au cœur des Bassins à flot, le nouvel écoquartier à Bordeaux, La Cité du Vin s’inscrit dans la politique environnementale du quartier. © XTU architects / Anaka

Inaugurée le 31 mai par François Hollande, président de la République, et Alain Juppé, maire de Bordeaux (33), La Cité du Vin a officiellement ouvert ses portes le 1er juin 2016 au public. Grandiose par son architecture – une hauteur de 50 mètres ! – elle s’étend sur 13 350 m2 repartis sur 10 niveaux. Au deuxième étage, le parcours permanent est le cœur de La Cité du Vin : 3 000 m2 comprenant 19 modules thématiques, une visite d’une durée d’environ 2 heures, etc. Sans oublier les expositions temporaires : la salle des colonnes, espace de 700 m2, conçue pour accueillir deux expositions culturelles par an et l’exposition d’un « vignoble invité » tous les étés. Le belvédère a 35 mètres de haut offre une expérience de dégustation des vins du monde avec une vue panoramique sur Bordeaux et ses alentours. Robert Parker, œnologue, et Pierre Arditi, artiste et passionné de vins, sont les grands ambassadeurs de La Cité du Vin, dont les travaux sont estimés à 81 M d’€. L’objectif : 450 000 entrées par an, pour un ticket à 20 € (incluant la visite de l’exposition permanente, l’accès au Belvédère et un verre de vin). Le directeur Philippe Massol table sur un budget annuel de 12 millions d’euros intégralement financés par la billetterie, les redevances des 3 restaurants (chacun de 130 couverts), les boutiques. La Cité du Vin entend bien renforcer l’attrait de la ville, qui ne sera plus qu’à 2h15 de Paris dès 2017 (contre 3h20 aujourd’hui), grâce au TGV.