La presse à canard de la Tour d’Argent adjugée 40 200 € !

Presse à canard1
L’une des 6 presses à canard de la Tour d’Argent a été vendue, le 9 mai, 40 200 €.

Les 9 et 10 mai, les collectionneurs et gastronomes étaient au rendez-vous, chez Artcurial, pour acquérir près de 3000 pièces provenant des collections de la Tour d’Argent. 99 % des lots (670 au total) ont été vendus, la plupart pulvérisant leurs estimations. En tête de course : la presse à canard, signée par la maison Christofle, qui est sans équivoque le symbole le plus connu de l’établissement donnant une vue imprenable sur Notre-Dame. Estimée entre 4000 à 6000 €, elle a été adjugée 40 200 €. Plus de dix enchérisseurs, en salle, par téléphone et sur internet, se sont disputés ce morceau d’histoire. La Tour d’Argent entend bien conserver son cérémonial du canard au sang, et dispose (encore) de 5 presses à canard. Celle qui a été vendue est en soit “unique”, puisqu’il s’agissait de la plus ancienne. Une partie de la collection de verres Riedel a été mise au feu des enchères. Une suite de 6 verres à vin modèle Pauillac a ainsi été emportée pour 2500 €, soit plus de 25 fois son estimation. Les iconiques gobelets en argent se sont également arrachés, jusqu’à 3100 € le lot de 6 (estimation : 250-350 €). Sans oublier une sélection de spiritueux, dont 3 bouteilles de Cognac Clos du Griffier de 1788, qui totalise la somme de 163 150 €. Ces deux jours de vente, qui ont dispersé 3000 pièces de la Tour d’Argent, affichent un résultat spectaculaire : 725 457 €. Un page d’histoire se tourne pour le mythique établissement du Quai de Tournelle et son propriétaire, André Terrail. Mais une autre est déjà en train de s’écrire…

Les chiffres clés de la vente :

  • 9 heures de vente
  • Près de 3000 pièces dispersées, réparties dans 670 lots
  • Total de la vente : 725 457 €, plus du double de l’estimation globale
  • 99 % de lots vendus, dont 74 % au-dessus de l’estimation
  • Plus de 950 personnes enregistrées, dont 1/3 sur Internet
  • 50 % du volume de vente réalisé par des étrangers
  • 18 nationalités représentées
  • 31 % des lots adjugés sur Internet
  • 26 000 € pour une bouteille de Cognac Vieux Clos du Greffier de 1788
  • 40 200 € pour la célèbre presse à canard – des lots adjugés jusqu’à 10 fois leur estimation