L’Académie de Paris valorise les métiers de la salle auprès des collèges parisiens

Le 11 avril, les 10 centres de formation de l’Académie de Paris ont invité les représentants des collèges parisiens à venir échanger sur les métiers de la salle, à l’Hôtel de Lassay. Une initiative menée au moment même où la réforme des collèges, qui initiera de nouveaux outils pédagogiques avec le « Parcours avenir’ pour une meilleure orientation des jeunes, prendra acte en septembre 2016.

Au 1er rang : Claude Bartolone et Luc Pham (copyright assemblée nationale).
Au 1er rang : Claude Bartolone et Luc Pham (copyright assemblée nationale).

Lundi 11 avril, l’Académie de Paris et ses 10 centres de formation, l’Onisep et le Rectorat de Paris ont organisé une journée « Parcours avenir : les formations et les métiers de l’hôtellerie-restauration » sous le haut patronage de Claude Bartolone, président de l’assemblée nationale, à l’Hôtel de Lassay (Paris, VIIe), à destination des principaux et des directeurs des collèges parisiens. L’objectif : les sensibiliser à cette filière, et plus particulièrement aux métiers de la salle, pour une meilleure orientation des jeunes à la sortie de 3ème. Plus de 120 invités ont ainsi eu le privilège d’assister à cet après-midi d’échanges sous les ors de la République. « Nos lycées et nos centres de formation sont de belles écoles. Celles de la rigueur, de l’exigence et de l’excellence. Et je tiens à saluer tous les enseignants pour leur implication exceptionnelle et passionnée dans la formation de nos jeunes, qui fait l’excellence du service à la française. Ces écoles rendent accessibles à tous les codes et la rigueur du service à la française, et cela, quels que soient l’origine sociale, la couleur ou la religion », a indiqué Claude Bartolone, dans son discours d’ouverture. Luc Pham, directeur académique adjoint des services de l’Education nationale du 2nd degré au Rectorat de Paris, était également présent.

Des perspectives d’évolution en France comme à l’étranger

gvfgvfd
De gche à dte : Franck Ramage, Johan Costet, Guillaume Van Der Haegen, Marion Hardy, Denis Courtiade et Hélène Binet.

Après la projection d’un film qui dévoilait les différents types de service possibles, deux tables rondes ont été animées par la journaliste Hélène Binet (Un œil en salle). La première, intitulée « Métiers et parcours professionnels », s’est déroulée avec 6 professionnels : Denis Courtiade, directeur du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée, président fondateur de l’association Ô Service – des talents de demain, Marion Hardy, directrice adjointe du restaurant Jeanne B, Jean-Marie Ancher, directeur du restaurant  Le Taillevent, Guillaume Van Der Haegen, directeur des restaurants Pierre Sang In Oberkampf et Pierre Sang on Gambey, Johann Costet,  Bar Manager de La Vue (Hôtel Hyatt Regency Paris Etoile), membre de l’association des Barmen de France, et Franck Ramage, sommelier, responsable des relations avec les lycées hôteliers Ile de France, membre de l’association des Sommeliers de Paris-Ile de France. Les différents spécialités (salle/sommellerie/bar) qu’englobent les métiers de service, les types de restauration où on peut évoluer, la complémentarité salle/cuisine, les rythmes de travail (horaires en coupure, en continu, repos consécutifs, week-ends), les salaires (parfois au pourcentage type Le Taillevent) et les pourboires, les nombreuses perspectives d’évolution en France comme à l’étranger, les concours… autant de sujets abordés qui ont permis de souligner l’attrait des métiers de la salle.

Un large panel de formations du CAP au BAC + 5

fsdfsdds
De gche à dte : Alain Caillat, Sandrine Royer, Laetitia Venturi-Foch, Laurent Hugot, Bruno Croiet et Hélène Binet.

Quant à la deuxième table ronde, elle était sur le thème « Orientation et formations en hôtellerie-restauration » avec 4 intervenants : Bruno Croiset, président du FAFIH, OPCA du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs, Laurent Hugot, chef du Service académique de l’information et de l’orientation au rectorat de Paris, Laetitia Venturi-Foch, responsable de l’apprentissage au rectorat de Paris, Sandrine Royer, Inspectrice de l’éducation nationale au rectorat de Paris, Alain Caillat, inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) au rectorat de Paris. Ces derniers ont détaillé le panel des formations possibles en HR après le collège, allant du CAP jusqu’au études supérieures. Il y aussi deux filières : professionnelle (avec le BAC PRO, notamment, accessible en formation initiale ou en apprentissage) ou technologique (le BAC STHR rénové l’an dernier, seulement accessible en formation initiale).  L’une vise à s’insérer dans la vie active ; tandis que la seconde tend à poursuivre ses études. Deux témoignages de jeunes en formation ont parfait les échanges : Claire-Anne Gondran, en filière professionnelle et qui a plébiscité l’apprentissage, et Marwan Hachani, en voie technologique et classe européenne qui a déjà pour ambition d’aller en master. Laurent Hugot a présenté le « Parcours Avenir » qui prendra acte à la rentrée 2016 avec la réforme des collèges. Celui-ci permettra notamment aux élèves de la 6ème à la terminale de construire progressivement leur projet d’orientation et de découvrir le monde économique et professionnel. Une plaquette a été remise à tous les invités.

Enfin, cet après-midi s’est clôturé par un magnifique cocktail réalisé et servi par les élèves des 10 centres de formation de l’Académie de Paris.

 

Discours de Claude Bartolone ici