Laisser des pourboires en vacances : est-ce un réflexe pour les Français ?

Quelles sont les attitudes et les comportements des Français en vacances ? Sont-ils plutôt râleurs et radins ? Ou encore, leur « franglais » les contraint-ils à bouder de nombreuses destinations à l’étranger ? Autant d’idées reçues qui viennent d’être dévoilées dans le dernier sondage de Directours*.


Privilégiant plutôt les périodes hors saison – juin ou septembre – (40%) ou encore le mois d’août (39%), ils sont majoritairement en quête de détente : pour 61,5% des Français, les vacances seront placées sous le signe du farniente. Pour autant, sont-ils prêts à se déconnecter totalement ? C’est une condition sine qua non pour 29% des Français qui pratiquent le « ni mails, ni appels, ni réseaux sociaux » en vacances ! Un état d’esprit loin d’être partagé par tous, puisqu’une grande majorité de personnes interrogées (66%) se tient informée pour suivre les projets en cours. Ils sont même 5% à rester disponibles partout et à tout moment.

Décidés à faire mentir leur réputation, les vacanciers Français déjouent tous les pronostics : ils sont 80% à avouer que certains pays les fascinent plus que la France ! Si, après avoir comparé les us et les coutumes du pays visité, quelques irréductibles (15%) finissent toujours par préférer les français, ils sont 5% à n’avoir aucun doute à leur retour de vacances : rien n’est plus beau que la France. 81% d’entre eux déclarent suivre les règles du pays et laisser systématiquement un pourboire (souvent 15 à 20% de la note). 15% d’entre eux seraient même encore plus généreux que la moyenne. Le pourboire serait donc un réflexe pour 96% des français !

S’ils ne sont pas connus pour leur talent en langue étrangère, les Français ne boudent pas pour autant les destinations non francophones ! 61% des sondés considèrent avoir de bonnes notions d’anglais pour pouvoir se faire comprendre et 28% déclarent même être parfaitement bilingues. D’ailleurs, 76% des vacanciers entendent bien ne pas parler français durant leur séjour ! Certains un peu moins confiants (21%) sont prêts à se lancer à la découverte d’un pays non francophone… à condition que l’hôtel le soit. Côté gastronomie, une grande partie des Français (85%) sont prêts à tout tester et tout goûter : selon eux les vacances sont aussi l’occasion de faire des découvertes gustatives ! Les moins téméraires (14%) se laissent tenter par une ou deux spécialités, mais reviennent vite aux plats qu’ils connaissent.

* Sondage en ligne réalisé par Directours, du 17 au 27 juin 2017, auprès de 522 internautes.