L’Association suisse des maîtres d’hôtel franchit le cap des 100 membres en 2019 !

La 10ème assemblée générale de l’ASMH, qui se tenait à l’Hôtel de La Prairie à Yverdon-les-Bains, a intronisé 22 nouveaux membres – et a fêté son 100ème adhérent – en 2019. Parmi les nouveautés : le renouvellement du mandat de président tous les ans, et l’évolution du comité. 


Comme chaque année, l’association suisse des maîtres d’hôtel (ASMH), présidée par Ferdinand Mambriani, a organisé son assemblée générale pour faire le point sur l’année écoulée, mais aussi et surtout effectuer l’intronisation des nouveaux entrants. Ils sont cooptés par un membre, avant d’être présentés et intronisés devant le bureau et les adhérents. En 2019, l’ASMH a intégré 22 personnes (voir les noms ci-dessous) – tout en fêtant son 100ème membre, Carmen Ostinelli, maître d’hôtel au Restaurant Le Basset à Clarens (Suisse).« Nous sommes aujourd’hui au nombre de 109. Notre association rassemble des Cadres en restauration, c’est-à-dire des maîtres d’hôtel mais aussi des cuisiniers. On ne peut pas dissocier les deux parties. Notre objectif en 2020 : atteindre 120 adhérents ! », dit Ferdinand Mambriani. Esteban Valle (Domaine de Châteauvieux, Satigny), membre actif, a eu l’approbation générale pour rentrer dans le bureau et le dynamiser. « Dans une vision d’avenir, il faudrait que le comité grandisse pour faire évoluer l’association. L’acquis est là. Que la jeune génération prenne la relève », a indiqué Dominique Vuillerme, vice-président, soulignant aussi qu’il ne pouvait pas reprendre la présidence de l’ASMH au vu de son activité professionnelle. Ce sujet, qui avait déjà été évoqué l’an dernier, a trouvé un compromis cette année : le mandat de président sera renouvelé tous les ans. Avec l’idée qu’un membre puisse prendre la relève pour une (courte) année… Ferdinand Mambriani, remercié pour ses 7 années de présidence, a ainsi été reconduit jusqu’à l’année prochaine.

Une partie de la jeune génération de maîtres d’hôtel intronisés, au dîner.

 


Les nouveaux adhérents 2019 :

Membres actifs 

  • Jacqui Lang, Gastronomic Events
  • Thityfane Bron, Hotel & Gastro Formation Suisse
  • Éric Strommer, Café Racine, Genève
  • Morgan Hertoux, École hôtelière de Genève 
  • Michèle Schuster, HTMI Soerenberg
  • Sébastien Thomann, Régence Balavaud, Vétroz
  • Raphaël Gross, Vinéa Sierre
  • Elsa Jeanvoine, Auberge de la Poutre, Bonlieu (France)
  • Gilbert Augé, chef de cuisine 
  • 100e membre : Carmen Ostinelli, Restaurant Le Basset, Clarens 
  • Yoann Gregory, yam’Tcha Paris (France)
  • Orlando Mattia, Hôtel des Bergues, Four Seasons, Genève 
  • Randazzo Giovanni, Hôtel des Bergues, Four Seasons, Genève 
  • Louis Pouvesle, Domaine de Châteauvieux, Satigny 
  • Mario Pappacena, Hôtel des Bergues, Four Seasons, Genève 
  • Giovanni Iannuzzi, Hôtel des Bergues, Four Seasons, Genève 
  • Martin Thierry, Brasserie La Bourse, Carouge

Partenaires 

  • Caiyung Song, Cai Yun Tea SA
  • Nicolas Cordat, Distillerie Morand
  • Yan Amstein, Amstein SA
  • Éric Christen, Le Petit Crémier – Cremo SA
  • Christian Guex, Badoux

Le nouveau comité ASMH :

  • Président : Ferdinand Mambriani
  • Vice-président et trésorier : Dominique Vuillerme , responsable opérationnel de la formation chez Gastro Formation
  • Membres du comité : Paolo Della Gola, 1er maitre d’hôtel Hôtel Restaurant La Prairie à Yverdon-les-bains et Esteban Valle, directeur de salle au Domaine de Châteauvieux à Satigny
  • Responsable du site web et secrétaire : Nicolas Bourassin, professeur d’œnologie à SEG Group

Sur le même sujet :

Focus sur l’ASMH, association suisse des maîtres d’hôtel !

15 professionnels intronisés à l’ASMH à Lausanne

L’association suisse des maîtres d’hôtel a organisé son dîner annuel au World Trade Center de Lausanne

Patrick Cassard (Gemelli, Fribourg) : « Je n’arrivais pas à m’identifier à une clientèle haute gamme »

Louis Villeneuve (Hôtel de Ville, Crissier) : « J’ai la chance de faire un métier qui me plaît »

Esteban Valle (Domaine de Châteauvieux, Suisse) : « En salle, les techniques laissent une opportunité d’expression incroyable »

Travailler en Suisse : Anthony Marraco, un barman en quête d’entreprendre