Le ministre Stéphane Travert à la Semaine du Goût 2018 : « Cette ouverture sur le monde, c’est à votre génération de la porter »

La 7ème Rencontre des chefs de demain, qui se tenait à l’EPMT à Paris (XVIIe), a rassemblé 400 jeunes d’écoles hôtelières et CFA parisiens sur deux jours. Le ministre Stéphane Travert a répondu présent, et a participé à certains ateliers thématiques et aux rencontres avec les professionnels.


« Je ne crois pas qu’il y est un meilleur lieu qu’un centre de formation d’apprentis pour parler de la transmission des savoirs et de l’excellence. Je me suis pleinement engagé aux côtés de la ministre du travail Muriel Pénicaud avec la loi pour choisir son avenir professionnel qui porte sur une vision totalement renouvelée et ambitieuse de l’apprentissage et de la formation professionnelle sur le territoire français. Vous vous demandez peut-être pourquoi nous nous sommes engagés dans cette réforme ? Être ministre de l’agriculture et de l’alimentation, c’est diriger le second système de formation en France. L’enseignement agricole prépare 200 000 jeunes aux métiers de l’agriculture, de l’alimentation, de l’environnement et de la ruralité. Et parmi eux, de plus en plus d’apprentis, ils sont 34 000. Je suis convaincu que ces 34 000 jeunes ont fait le bon choix car ces métiers sont passionnants. Il faut continuer à le faire savoir comme vous le faites aujourd’hui. Faisons savoir aux jeunes que de se former dans un lycée hôtelier ou un CFA, c’est certes passionnant mais c’est aussi l’accès à un emploi plus rapidement, plus facilement. (…) La Semaine du Goût, qui oeuvre chaque automne à la transmission des savoirs par des rencontres entre les professionnels de la terre à l’assiette, du grand public à la sauvegarde du patrimoine culinaire français, s’inscrit dans nos objectifs. (…) Je salue la soif d’apprendre, votre soif d’apprendre d’aller à travers le monde. Tout à l’heure, dans l’atelier réservé à la salle, on vous a dit qu’il fallait apprendre plusieurs langues, dont l’anglais, parce que c’est s’ouvrir sur le monde. Cette ouverture, c’est à votre génération de la porter. Elle permettra d’écrire de belles histoires et les plus belles pages de la gastronomie française… ». L’actuel ministre Stéphane Travert s’est adressé aux participants de la 7ème Rencontre nationale des chefs de demain, qui se tenait dans le cadre de la Semaine du Goût à l’EPMT (XVIIe). Ils étaient 400 jeunes issus d’écoles hôtelières et CFA parisiens – et non de la France entière comme les précédentes éditions – à défiler durant les deux jours qui leurs étaient consacrés. Le format ne change pas et propose à la fois des ateliers thématiques et des rencontres avec les professionnels (pour les métiers du service et de la sommellerie, cette année : Joseph Desseprix, Claire Sonnet, Denis Courtiade, Philippe Faure-Brac). Côté pratique : la cuisine des boissons avec Victor Delpierre; la création libre d’un fruit flambé avec Emmanuel Fournis ouDiane Blanch ; l’analyse sensorielle d’un cognac ; la réalisation de cocktails sans alcool avec Monin ; communiquer avec son corps et prendre la parole en public avec la comédienne Sylvie Malys et la réalisatrice Anne-Claire Etienne… Stéphane Travert est resté toute la matinée, allant d’atelier en atelier, jusqu’à s’essayer à un flambage au guéridon ! Cette Rencontre a cela de positif : impliquer les jeunes et les faire rêver en côtoyant leurs pairs. Même si elle devrait, comme elle l’avait initiée au départ, fédérer plus de lycées hôteliers et de CFA… de toute la France.

Photo de groupe / Le ministre au flambage. @Cheick Saidou/agriculture.gouv.fr
Stéphane Travert à l’atelier flambage avec les jeunes, Emmanuel Fournis et Diane Blanch. @Cheick Saidou/agriculture.gouv.fr