Les arts de la table : Vu au restaurant Guy Savoy – Hôtel de la Monnaie

Sur chaque table nappée de blanc, la vaisselle est réalisée sur mesure, à commencer par les assiettes de présentation (Virginia Mo) où figurent des smileys stylisés. Toutes sont différentes. Deux jeux de couverts en argent sont posés à l’avance sur la table pour les deux entrées (en fonction de la cuisine), ainsi que deux verres Spiegelau : à pied pour le vin, et plat pour l’eau plate. Toutefois, si le client prend de l’eau gazeuse, un autre verre « plus petit et plus large au col » lui sera proposé. S’ajoutent plusieurs objets de table, une salière et une poivrière en forme de goutte d’eau (Laurent Beyne, Atelier Deux ailes). L’assiette à pain (Bernardaud) arrive lors du service. Guy Savoy est très attentif aux arts de la table : « Chaque détail compte ». Avec l’aide du designer Bruno Moretti, il a travaillé sur deux couteaux en carbone : l’un, fin et léger, destiné à la clientèle féminine, et l’autre plus épais et plus lourd, pour les hommes. La forme du couteau à beurre (tartineur) est légèrement différente si le client est droitier ou gaucher.

Guy Savoy Hôtel de la Monnaie
Verre à eau gazeuse (à gauche) et verre à eau plate (à droite).