Les Prix spéciaux Michelin 2019 en service et sommellerie sont décernés à…

Ce 21 janvier, en milieu de cérémonie des étoiles à la salle Gaveau à Paris (VIIIe), Michelin a dévoilé ses deux premiers Prix spéciaux pour le service et la sommellerie. Le guide rouge récompense Sarah Benahmed et Albert Malongo Ngimbi, respectivement 28 et 24 ans. La première est directrice de salle au Crocodile à Strasbourg (67), le second est chef sommelier à La Table Saint Crescent à Narbonne (11). Lors de notre interview, Gwendal Poullennec, directeur international des guides, avait mentionné entre les lignes qu’il souhaitait valoriser « la jeunesse, la spontanéité, la fraîcheur ». Et que ces Prix ont pour objectif de « montrer des exemples » à suivre pour inciter la jeune génération à se former aux métiers de salle. Découvrez pourquoi ils ont été choisis. 


Prix Michelin de l’accueil et du service France 2019 :

  • Sarah Benahmed (Au Crocodile à Strasbourg, 67)

Le mot de Gwendal Poullennec : « Cette directrice de salle (28 ans) a une certaine élégance, une proximité avec les clients, une assurance. On sent qu’elle tient une jeune brigade, et qu’il y a un vrai entrain avec le binôme qu’elle forme avec le chef Franck Pelux. Elle a fait de grandes maisons, et dispose d’un caractère et d’une personnalité – qui sont mis au service du client avec tact. Pour nous, c’est un travail rigoureux, intelligent, certainement avec une part de talent inné. Sarah inspire l’équipe, anime le restaurant. Pour nous, c’est un très bon exemple d’un service harmonieux qui va magnifier l’instant. Le client est pris en main, traité dans son individualité avec sagesse et douceur ; le service que vous rêviez mais que vous êtes incapable de décrire ou d’exprimer. »

Ce qui a plu aux inspecteurs Michelin : leadership / service tourné vers les autres / bienveillance / agilité / ouverture d’esprit / accessibilité / professionnalisme

 **

Prix Michelin du sommelier France 2019 :

  • Albert Malongo Ngimbi (La Table Saint Crescent à Narbonne, 11)

Le mot de Gwendal Poullennec : « C’est un tout jeune sommelier (24 ans), originaire de la Réunion. Il est passionné par les terroirs, les différents cépages, les appellations locales. Il a une étroite collaboration avec son chef-patron Lionel Giraud ; il faut que l’alchimie fonctionne et c’est le cas. Albert a su créer une carte qui est totalement en harmonie avec la cuisine, avec du local mais pas que. Il sait régaler et étonner ses clients. Derrière l’accord mets et vins, il y a toute la notion de service qui l’accompagne. Il sait aussi transmettre sa passion, faire découvrir des vins avec des tarifs raisonnables. Nous ne sommes pas sur une grande cave avec des grands crus. Au contraire, on est sur une expérience vécue avec authenticité par un sommelier-personnalité. Et qui a également un excellent sens de l’écoute. »

Ce qui a plu aux inspecteurs Michelin : dynamisme / bienveillance vis-à-vis des convives / pas de discours formaté / pas de termes trop techniques / communication simple, agréable et fluide / reste à l’affût / personne proactive / service rythmé avec interventions à propos sans excès / approche fraiche et moderne de la sommellerie


Sur le même sujet :

Gwendal Poullennec : « À travers les 2 Prix Michelin du service et de la sommellerie, nous voulons valoriser des exemples à suivre »