Lycée Notre-Dame du Roc : « Une soirée gastronomique sous l’œil du Meurice » racontée par un étudiant

Le 13 mars, dernier jour de cours avant la fermeture imposée des lycées par le Gouvernement, les 24 étudiants en BTS hôtellerie-restauration du lycée Notre-Dame du Roc à La Roche-sur-Yon (85) ont réalisé une soirée gastronomique en présence de Sébastien Rival, ancien élève travaillant aujourd’hui à l’Hôtel Le Meurice à Paris (Ier). Récit écrit par l’un d’eux, Jérémie Bohn.


Cette soirée gastronomique sur le thème des quatre éléments (eau, terre, feu et air) était le deuxième projet fort de la première année de BTS. Un événement réalisé de A à Z et en autonomie par l’ensemble de la classe, avec le soutien de leurs professeurs de restaurant, mais aussi celui de Monsieur Sébastien Rival. En effet, organiser un tel événement demande de la réflexion, de la préparation et de l’organisation. Autant d’étapes chapeautées par le directeur de la restauration au palace le Meurice à Paris. Un honneur pour toute la classe ! Un honneur qui mérite un petit coup de projecteur sur cet Odyssée culinaire. Trois rendez-vous ont ponctué ce projet. Le lundi 13 janvier 2020 nous avons rencontré pour la première fois Monsieur Rival. Une matinée consacrée à définir le thème général de la soirée, les mets qui allaient être servis, ainsi qu’une technique pour chaque plat à réaliser devant les clients.

L’objectif était de donner un côté spectaculaire et mettre en valeur les mets.

Suite à ce premier rendez-vous, les équipes de cuisine ont pu débuter les essais et définir dans quelles assiettes allaient être dressés chaque plat tous réalisés à partir de produits régionaux. Deuxième temps fort, deuxième temps de travail avec Monsieur Rival le lundi 10 février 2020. Ce second rendez-vous a consisté à goûter les plats, les vins ainsi que les cocktails mais aussi à définir et valider le thème de la soirée, les produits choisis pour les plats et déterminer la vaisselle et les ustensiles à ramener du Meurice. Durant cette matinée, de nombreux détails ont pris du sens, comme par exemple le choix des vins, les cocktails que nous allions mettre à la carte (cocktails inventés pas Justine Remy, une élève de la classe), la forme des plats ainsi que la décoration des tables et de la salle de restaurant. Une soirée gastronomique cela ne s’improvise pas !

Enfin, est arrivé le grand jour. Troisième temps fort, le vendredi 13 mars 2020. Une journée bien chargée qui a débuté aux aurores avec un passage chez un pépiniériste de Machecoul (Les Pépinières Brunelières). Ce dernier a eu la gentillesse de nous prêter des arbustes pour la soirée. 11h30 rendez-vous au campus afin de nettoyer le maximum de vaisselles et d’ustensiles prévus pour la soirée.  14h00, arrivée de Monsieur Rival avec la vaisselle du Meurice que nous avions choisie avec lui. Enfin en milieu d’après-midi, Monsieur Rondeau de la cave de la Colonne au Poiré-sur-Vie, nous a apporté le vin commandé.

Après une journée de mise en place, le lever de rideau s’est effectué à 20 h 00 sous le regard bienveillant de Monsieur Rival. Conscient des enjeux pour nous ce dernier nous avait auparavant dit de « nous éclater, de prendre du plaisir à faire ce que l’on savait faire et qu’ainsi tout se passerait bien ».Chose dite, chose faite ! Le service s’est déroulé parfaitement pour le plus grand plaisir des clients. Service, flambage, remise de chocolat de la manufacture de Monsieur Alain Ducasse, tout était fait pour émerveiller les convives.

Pour clore cet événement exceptionnel, toute l’équipe s’est retrouvée en salle.

Émotion à son comble pour nous tous lors du mot de remerciement de Monsieur Rival. Il voyait alors en nous « de futurs managers de restaurant, de futurs managers d’hôtel ou encore de cuisine »précisant que « chacun a sa place dans ce métier et que tout le monde y a de l’avenir. » Paroles réconfortantes pour les étudiants(es) ainsi que leurs parents présents dans la salle. Quel ne fut pas notre fierté lorsqu’il a dit avoir « pris beaucoup de plaisir à travailler avec nous »,plaisir partagé par l’ensemble de la classe. Puis ce fut au tour de notre professeur Monsieur Gaudin de remercier Monsieur Rival de nous avoir accordé son temps et sa patience. A la lumière de ses paroles émouvantes, vinrent les remerciements des parents présents au diner. Tous ont été conquis par le repas enchainant les compliments auprès des étudiants(es).

Je tenais à terminer cet article en citant des propos recueillis auprès de deux professeurs qui nous ont accompagnés durant cette aventure ainsi que ceux de Monsieur Rival. Monsieur Groisard a trouvé que « cette soirée a été une véritable réussite. Les clients étaient enchantés tant par la qualité des plats que par le travail effectué en salle. Le groupe d’étudiants(es) s’est, dans l’ensemble, beaucoup investi et a montré une volonté de faire une belle soirée. [Ils ont] compris l’engagement nécessaire et la réflexion à tenir pour mener à bien ce genre de projet. Je souligne votre attitude positive et la volonté d’une mise en œuvre qui a permis la réussite de ce repas. Je vous remercie également pour ce moment. »  Monsieur Gaudin quant à lui retient : « Un moment exceptionnel et magique! En effet, les clients étaient ravis, tout comme Monsieur Rival. Mais, le plus important à mes yeux, c’est le plaisir que les jeunes ont pris dans la préparation de ce repas, de ce service. Ils se sont particulièrement investis pour cet événement. Bravo à eux ! De plus, l’échange avec Monsieur Rival, grand professionnel de la restauration, fut enrichissant et passionnant, d’autant plus, que c’est un ancien élève du Lycée Les Sorbets. D’ailleurs, nous lui adressons, à nouveau, nos plus sincères remerciements pour sa disponibilité, son professionnalisme sans oublier son… humour ! A réitérer, sans hésitation l’an prochain ! » 

Pour finir, Monsieur Rival a tout d’abord tenu « à remercier la direction du lycée Notre Dame du Roc et son corps professoral porté par Fabrice Gaudin et Richard SigwaltEn second lieu, je remercie les élèves pour la qualité de leur travail dans ce projet, leur motivation sans faille, leur envie de réussir et de faire plaisir aux gens qui allaient nous rendre visite pour ce diner. Ce feeling m’accompagnait depuis le début au contact de « ces jeunes talentueux » et je sentais que nous réussirions cette soirée tous ensemble. Ce diner du 13 Mars s’est déroulé dans une belle ambiance, pleine de bienveillance et de confiance, les clients, les jeunes et moi-même sommes repartis Heureux du Plaisir partagé. Belle continuation et longue route à tous ces jeunes. »


Jérémie BOHN, étudiant MHR1