MAF sommellerie 2019 : Cassandra Delorme et Irène Jaubert décrochent la médaille d’Or

À Serbotel à Nantes, deux jeunes femmes remportent la médaille d’Or au MAF 2019 « sommellerie », chacune s’étant formée en apprentissage à l’EPMT et au CFA Médéric à Paris ainsi que dans le groupe Taillevent Paris. Elles recevront leur médaille et leur diplôme le 12 février 2020 à la Sorbonne. 


« En 40 ans dans le métier, j’ai rarement vu un tel niveau à un concours pour des jeunes en formation ! Ça a vraiment monté d’un cran. Quel niveau », s’exclame Paul Brunet, ancien professeur de sommellerie, auteur de nombreux ouvrages pédagogiques, MOF honoris causa et président d’honneur de la finale nationale du MAF sommellerie qui se tenait le 23 octobre dans le cadre du salon Serbotel à Nantes (44). Ils étaient 8 candidats en lice, chacun s’étant auparavant illustrés dans leur région respective avec une médaille d’or. Organisée par Bruno Laigneau, formateur pour Henriman Formation, cette ultime étape nationale a sollicité des compétences théoriques et pratiques : un questionnaire sur l’œnologie, la connaissance des vignobles de France et du monde et des boissons en général, la reconnaissance de boissons alcoolisés ou non à l’aveugle, l’association de vins étrangers à leur pays d’origine, une analyse sensorielle à l’oral, l’association mets et vin ou encore la commercialisation en français et en anglais.

Au terme d’une compétition face au public, ce sont deux jeunes femmes qui ont décroché la médaille d’Or. Et elles ont toutes les deux un point commun : Cassandra Delorme (EPMT, Paris) et Irène Jaubert (CFA Médéric, Paris) se sont formées en alternance au Taillevent Paris, respectivement à l’étoilé Taillevent et au restaurant Les 110 de Taillevent, notamment par la chef sommelière Anastasia Tess, qui a fait le déplacement depuis Paris pour les résultats. Leurs formateurs Alexandre Lesieur (EPMT, Paris) et Christophe Husson (CFA Médéric, Paris), habitués aux concours, étaient également présents. Cassandra Delorme, qui a fini sa mention complémentaire sommellerie en août dernier, s’apprête à entamer une saison d’hiver en tant que sommelière à Kaito au Four Seasons à Megève. « À la rentrée 2020, je compte reprendre un Master à l’Inseec à Bordeaux pour travailler plus tard dans la négoce ou le courtage dans l’univers du vin », précise-t-elle. Quant à Irène Jaubert, elle est actuellement en CDD aux 110 de Taillevent, un poste qu’on lui a proposé suite à sa mention complémentaire sommellerie. « J’ai pris beaucoup de plaisir lors des épreuves. Je dédie cette victoire aux équipes des Caves de Taillevent qui m’ont également entrainée, et en particulier au sommelier Olivier Jacques », dit-elle. Les deux jeunes femmes de 22 ans remportent ici leur premier concours, un beau tremplin pour leur futur professionnel. Elles récupéreront leur médaille et leur diplôme le 12 février 2020 à la Sorbonne.


Sur le même sujet :

MAF « sommellerie » 2019 : les médailles départementales et régionales