Meilleur sommelier du monde : David Biraud, l’espoir français 2019

Dans la cadre du salon VinoVision à Paris, ce 12 février, Philippe Faure-Brac, président de l’Union de la sommellerie française (UDSF), a dévoilé le candidat qui représentera la France au concours du meilleur sommelier du monde à Anvers (Belgique) en 2019. C’est David Biraud (Mandarin Oriental Paris), MOF sommellerie, Meilleur sommelier de France, qui portera pour la quatrième fois les couleurs du drapeau tricolore. Son suppléant est Benjamin Roffet, MOF sommellerie, Meilleur sommelier de France. « Une sélection n’est jamais facile, comme un concours. Je sais combien c’est extrêmement compliqué de pouvoir accéder au podium ; la concurrence est rude. Ce n’est qu’une étape de franchie. On va essayer d’aller le plus loin possible, l’expérience aide à cela. Mais ce n’est pas tout. L’entrainement aussi, il le faudra. Je remercie tous ceux qui m’entourent, notamment mon épouse Florence » indique David Biraud. Trois autres sommeliers étaient en lice : Laurent Derhé (L’Auberge du Ru, Frontonas), MOF sommellerie ; Dominique Laporte, MOF sommellerie, Meilleur sommelier de France, meilleur Jeune sommelier de France ; Philippe Troussard (Les Caudalies, Arbois), MOF sommellerie. Les cinq candidats en lice s’affrontaient, le matin-même autour de plusieurs ateliers dans les salons Lenôtre du Pré Catelan : un questionnaire théorique (50 questions en une heure), une épreuve audiovisuelle (reconnaissance de 10 sites viticoles et 10 personnages du vin), une dégustation de 3 vins (un blanc et deux rouges), une association mets et vins (avec le plat belge potjevleesch), une dégustation de 10 spiritueux et eaux-de-vie à l’aveugle en 10 minutes. Le dernier sommelier français à avoir remporté le titre mondial fut Olivier Poussier (Lenôtre) en 2000 à Montréal.