Milieu associatif en France sur le service en salle : récapitulatif

Au niveau national, l’association Ô Service – des talents de demain, malgré sa récente création en 2012, demeure la plus conséquente. Présidée par Denis Courtiade, elle a 82 ambassadeurs et près de 320 membres. Très active auprès des établissements hôteliers – son leitmotiv premier –, l’association porte la « bonne parole » envers les jeunes. Elle organise depuis 2016 une assemblée générale et participe à de nombreux concours et événements de la profession dans le but de rendre « visibles » les métiers de salle. La deuxième édition aura lieu le 26 juin au Pavillon Dauphine à Paris (XIVe).

D’autres associations existent à travers un concours : la plus ancienne, la coupe Georges Baptiste avec ses compétitions éponymes au niveau national et international depuis 1961, présidée par Franck Languille ; Service à la Française avec le Trophée du Maître d’Hôtel, sous l’égide du MOF Denis Férault, dont le deuxième Trophée est d’ores et déjà programmé au Sirha 2019 ; l’association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine des arts de la table et du service, présidée par le MOF Gil Galasso a initié le Trophée René Lasserre et tend à définir le service à la Française à travers une journée qui se tiendra à l’Université Bordeaux-Montaigne, le 23 juin ; l’association des professeurs techniques du Savoie Léman, présidée par le MOF Didier Galopin, avec le Trophée Thonon-Châteldon. Enfin, l’association Les Grandes Tables du Monde, présidée par David Sinapian, a lancé l’an dernier une commission dédiée au service en salle – pilotée par l’un des membres, Serge Schaal -, et un premier Prix récompensant le meilleur directeur de salle des Grandes Tables du Monde. Un deuxième sera remis en octobre prochain lors de leur congrès international, à New-York.