Nathalie Durrieu représentera la France à la Monin Cup 2018

Barmaid à La Queue du Coq à Annecy (74), la jeune femme de 26 ans, spécialisée dans la mixologie, a été sélectionnée pour représenter la France lors de la finale internationale Monin Cup le 9 décembre prochain.


Ils étaient 8 candidats, dont 7 bartenders et une jeune barmaid en formation, à concourir à la finale française de la Monin Cup qui se déroulait le 18 juin au Studio Monin à Paris (IIIe). Sur le thème « Mix your Origins », chacun devait réaliser deux cocktails en intégrant un ou plusieurs produits de la gamme Monin. À l’unanimité, le jury a sélectionné Nathalie Durrieu, barmaid à La Queue du Coq à Annecy (74), comme représentante française pour la finale internationale Monin Cup ! Son expérience, sa personnalité et son élocution lui ont certainement fait gagner des points à cette jeune femme de 26 ans, autodidacte dans le métier. Son premier cocktail, Rhubarbie Girl, faisait la part belle à la campagne française (Suze, rhubarbe, etc) et racontait ses origines en tant que franco-américaine. C’est celui avec lequel elle a été sélectionnée. Le second était un cocktail création (Cognac, miel, betterave, etc) ; la barmaid l’a intuitivement nommé L’appel du 18 juin. Elle a su raconter des histoires, qui ont plu aux jurés.

Originaire d’Annecy, Nathalie Durrieu n’a pourtant jamais eu de formation dédiée, mais a toujours  aimé « être derrière un bar ». Alors qu’elle faisait des extras pour payer ses études, cette hyperactive a commencé à enchainer les saisons, et dans des univers différents : du bar d’ambiance de nuit au bar de restaurant, en passant par les boîtes de nuit et même le barista. Depuis 8 ans, elle s’épanouit et s’est spécialisée dans la mixologie « car j’aime le côté créatif et faire plaisir aux clients ». Besoin de stabilité, Nathalie Durrieu a pris un poste en CDI depuis quatre mois dans sa ville natale, à Annecy.  Elle a l’expérience des concours – trois à son actif – à l’échelon national, et mondial. Un bon point pour celle qui devra représenter la France à la finale internationale Monin Cup 2018. Cette édition, qui regroupe plus de 50 pays, va se dérouler en fin d’année à Paris.

La lauréate Nathalie Durrieu. @Monin
L’ensemble des candidats au Studio Monin à Paris (IIIe). @Monin

Ses créations :

1er cocktail (réalisé pour la sélection) : Rhubarbie Girl (short drink)

Au shaker : Suze / sirop de sureau Monin / jus de citron / blanc d’œuf

Servir dans un tumbler sans glaçon. Ajouter du soda.

**

2ème cocktail : L’appel du 18 juin (short drink)

Au shaker : Cognac / gingembre frais / sirop de miel Monin / purée de betterave Monin / jus de citron

Servir dans une coupette.


Sur le même sujet :

Chloé Goncalves (Chimère Café, Aix-en-Provence) : « Barman n’est pas uniquement un métier d’envoi »

Déborah Gellé gagne le Challenge Monin 2017