Nathan Colette, représentant français aux Olympiades des métiers : « Je savais que j’avais les capacités nécessaires pour y arriver »

Il a à peine la majorité, et est déjà sous les feux des projecteurs. Cet avignonnais, qui s’est démarqué aux finales nationales des Olympiades des métiers à Bordeaux (33) en mars dernier, représentera le service en salle avec l’équipe de France au mondial à Abu Dhabi, en octobre prochain. Jamais un français n’est monté sur le podium. Rencontre avec ce compétiteur dans l’âme.

Nathan Colette, 18 ans, élève à l’école hôtelière d’Avignon (84). Sa devise : “Fais ton travail dans l’excellence et tu réussiras !”

Votre métier, est-ce une découverte ou une passion ?

Je suis arrivé dans ce métier car à l’origine je voulais être cuisinier. Je suis allé à la journée porte ouverte de l’école hôtelière d’Avignon (84) où je suis encore aujourd’hui, et à ce moment-là j’ai rencontré un ancien médaillé d’or, venu justement pour parler de son parcours. Cela m’a donné envie de suivre la même voie. J’ai donc fait un baccalauréat technologique hôtelier, plusieurs concours, et désormais je termine avec un Bachelor sur 2 ans, qui me permet de faire le BTS ainsi que la licence. Je suis en plein temps à mon école, j’ai seulement fait quelques stages. Celui qui m’a vraiment porté jusqu’ici, c’est mon professeur et coach Xavier Vasson, qui m’a entraîné depuis le début.

Vous passez des finales nationales de Bordeaux au mondial à Abu Dhabi, quel est votre état d’esprit ?

Pour préparer Bordeaux, je me suis entrainé un mois complet à l’école, 10h par jour. Je savais que j’avais les capacités nécessaires pour y arriver, comme tous j’avais un peu de pression, mais je voulais avant tout prendre du plaisir à être là. Je connaissais à peu près les concurrents auxquels j’allais me mesurer, et chaque jour je me concentrais sur le moment présent et sur l’épreuve en cours. On m’avait décrit l’ambiance, mais quand on y est on se rend compte à quel point cette aven­ture est vraiment exceptionnelle. Si je vais à Abu Dhabi, je ferais un stage de 4 mois dans un restaurant à Valence pour me préparer. Un ancien candidat des Finales Nationales de Strasbourg m’offre la possibilité de m’entrainer et me met à disposition tout le matériel dont j’ai besoin. Ensuite, de fin août à début septembre, je serais de nouveau à l’école pour un mois et demi d’entrainement intense tous les jours. Je sais que la meilleure place obtenue pour le service en salle à l’international est la 9ème place, j’y vais pour m’amuser bien sûr, mais aussi et surtout en espérant offrir un meilleur classement à la France.

Et après, quel objectif professionnel ?

Pour l’instant c’est encore un peu flou. Je sais en revanche que je veux partir travailler à l’étranger, dans des établissements de luxe idéalement, mais surtout dans l’optique de voyager, découvrir des pays et des cultures, et surtout apprendre plusieurs langues.

Infos pratiques : 44es Worldskills Abu Dhabi, du 14 au 19 octobre 2017 – www.worldskillsabudhabi2017.com

 

Sur le même sujet :

44es Olympiades des métiers : le classement en sommellerie et service en salle