Serbotel 2017 : Bilan avec la directrice Sophie Pastre, résultats des concours, vidéos

Après quatre jours de salon, le parc des expositions de Nantes (44) vient de refermer les portes de la 17ème édition de Serbotel. Un œil en salle, qui diffusait son support papier #2, était sur place. Récit.


« Les métiers de la salle se redynamisent. Et nous avons souhaité qu’ils soient pleinement intégrés au salon, sous formes de démonstrations cocktails, concours, expertises sur le sujet, conférences/débats. Les visiteurs, qui sont avant tout des consommateurs, sont attachés à l’expérience qu’un restaurant peut offrir, dont l’accueil fait partie. Le gros sujet du salon : la digitalisation. Via le restaurant du futur, les visiteurs ont pu vivre une expérience globale en live. Et puis, peu importe le type de restauration, digitaliser le moment de l’addition, par exemple, est devenu primordial ! Car c’est une étape peu agréable pour le client. D’ailleurs, nous sommes dans l’actualité, puisque les logiciels de caisse devront être certifiés au 1er janvier 2018 », explique la directrice du salon, Sophie Pastre. Autres tendances remarquées ? « La customisation et la personnalisation des arts de la table, et des meubles déco ». Prochain Serbotel prévu en 2019.


Résultats des concours service :

23 octobre

Concours Mémoire d’Eléphants

Organisé par le GNI et son président délégué Philippe Quintana, vice-président du GNI Grand Ouest.

  • 1ère prix : Elise EVENO / Analude
  • 2ème prix : Odara CHRISOSTOMOS-COELHO / Bistronome Nantais
  • 3ème prix : Alain ROULE / La Belle Equipe

Concours original ayant pour but de valoriser les métiers de service en restauration au travers trois épreuves de mises en situation permettant aux candidats de dévoiler leurs capacités mémorielles, qualité d’accueil, détection de besoins, reformulation…

24 octobre

Concours barman

Organisé par Henriman Formation et Brown Forman.

  • 1er Maxence PIATTELLI, Kit Kat bar (44)
  • 2ème Nathan RITZINGER, le Bon Pasteur (44)
  • 3ème Bruno CHAGRAS, Le Mattari (44)

Le concours a pour but de mettre en avant le savoir-faire des barmen en formation et promouvoir la discipline parfois méconnue du grand public. Les participants doivent créer un cocktail à base de whiskey américain sur le thème « La Beaujoire ».

25 octobre

Mémoire d’Eléphants

Organisé par le Groupement national des indépendants (GNI).

  • 1er : URMA-CIFAM – Nantes (44) : Frédérique Freuchet, BP arts du service
  • 2ème : Lycée Sainte-Thérèse – La Guerche (35) : Rose Bailleul, 1ère bac pro
  • 3ème : Campus des métiers de Niort – CMA (79) : Noé Jourdain, BP arts du service
Frédérique, Rose et Noé.

Les autres finalistes

  • Lycée de L.A. de Bougainville – Nantes (44) : Remy Bernier
  • Lycée des métiers Sainte-Anne St-Nazaire (44) : Mathilde Pham
  • Lycée Nicolas Appert Orvault (44) : Yanis Ramus

Le savoir-faire n’était pas le seul maître mot lors des épreuves. Les candidats devaient faire appel à leurs capacités mémorielles, mais aussi à leur sens de l’accueil et à leur capacité à détecter les besoins des clients, tout ce qui fait la valeur ajoutée d’un service de qualité, quel que soit le type d’établissement.  

MAF Sommellerie

5 médailles d’Or

  • Victoire HELLY D’ANGELIN, CFA Médéric – PARIS / Commis sommelière au restaurant Le Chambard à Kaysersberg (67)
  • Alexis SCHEHR, Lycée A. Dumas – Strasbourg / Commis sommelier au restaurant Au Crocodile à Strasbourg (67)
  • Thibaut BEGA, Lycée A. Dumas – Strasbourg / Sommelier au restaurant Villa René Lalique (67)
  • Pierre ROBERTEAU, Centre de Formation Henriman – Nantes » / Responsable de salle sommelier au restaurant l’Instinct Gourmand à Nantes (44)
  • Baptiste DUCASSOU, Lycée de Gascogne – Talence / Chef sommelier au restaurant Copenhague à Paris (75)
Les 5 MAF sommellerie (Serbotel/ OHÉ ! Studio).

Les autres participants :

  • Angéline GOBIN, Lycée Notre Dame – Saint-Méen-le-Grand / Commis sommelier au restaurant Le Clarence à Paris (75)
  • Gautier BLANDIN, chef de partie garde-manger au restaurant La Marine à Noirmoutier en Ile (85)
  • Baptiste BORDEREAU, INHAC-Ferrandi Paris / Commis sommelier au restaurant Epicure (75)

Le concours « Un des Meilleurs Apprentis de France » Sommellerie s’est déroulé pour la première fois lors du salon Serbotel. Ce concours a pour objectif de sélectionner les meilleurs jeunes sommeliers en formation. Après avoir passé brillamment les épreuves de sélection départementales puis régionales, les meilleurs jeunes sommeliers en formation font désormais partie de la famille des Meilleurs Apprentis de France.


Vidéos :

Le restaurant du futur

Les tendances de consommation dans l’artisanat

Les tendances de consommation avec Bernard Boutboul