Trophée du Maître d’Hôtel 2019 : découvrez les « performeurs » de chaque atelier, et les 6 finalistes en lice pour le Sirha

Ce lundi 24 septembre, les douze candidats au Trophée du Maître d’Hôtel se sont affrontés devant plus de 20 jurys. Six d’entre eux se retrouveront en finale le 26 janvier prochain, au Sirha à Lyon.


« Pour cette deuxième édition, le niveau est monté d’un cran au dire des anciens candidats et membres du jury. Nous avons eu des demi-finalistes très investis, bien préparés, et avec un bel esprit de partage qui nous tient à coeur ! », résume le MOF Denis Férault, président de l’Association Service à la Française qui organise le Trophée du Maître d’Hôtel. La demi-finale s’est tenue hier au lycée Albert de Mun à Paris (VIIe), où chacun des 12 candidats (sur 110 inscrits) se frottait à 5 ateliers mettant en avant un aspect essentiel de la profession : la culture professionnelle (20 questions selon un diaporama) ; l’art du service (réinventer le tartare) ; le savoir-être (entretien sur la relation clients, la formation du personnel, la sélection fournisseurs, etc) ; l’art du geste (réaliser un cocktail autour du café en français et en anglais) ; les connaissances boissons/sommellerie (rédiger le commentaire commercial de deux vins dévoilés en début d’atelier, et donner des accords mets). La matinée fut studieuse en présence d’une vingtaine de jurés – des professionnels, des partenaires, et le parrain Jean-François Mesplède, écrivain culinaire et ancien directeur du guide Michelin. « J’aime à comparer le restaurant à une pièce de théâtre où les clients seraient les acteurs, le chef de cuisine, le scénariste et le maître d’hôtel, le metteur en scène. Il maîtrise la salle et donne le rythme.Outre les connaissances techniques, le maître d’hôtel doit savoir faire preuve d’écoute et de psychologie pour mettre à l’aise le client et déceler ses attentes, car chaque client est un cas particulier », a indiqué le parrain.

Lors de la remise, Denis Férault, accompagné des 5 autres membres du bureau Denis Courtiade, Stéphane Trapier, le MOF Patrick Chauvin et Hervé Parmentier, a annoncé, pour commencer – et c’est une nouveauté –, les « performeurs » de chaque atelier : Benoît Brochard (Restaurant Bon Bon, Bruxelles) pour la culture professionnelle ; Roxane Kermarc (Restaurant Geranium, Copenhague) pour l’art du service ; Benoît Brochard pour le savoir-être ; Xavier Gonet (Restaurant Saisons Institut Paul Bocuse, Ecully) et Fabien Hamdani (Peninsula Paris) pour le cocktail autour du café ; Guillaume Bonnard (Domaine des Séquoias, Ruy-Montceau) pour les connaissances boissons/sommellerie. Seuls les 6 finalistes ci-après iront en finale : Benoît Brochard, Sébastien Candusso (Le Ritz-Paris), Mathilde Favre d’Anne (Restaurant Favre d’Anne, Angers), Nicolas Giraud (Le Neuvième Art, Lyon), Xavier Gonet et Matthieu Nectoux (Les Bories & Spa, Gordes). Il reste maintenant 4 mois pour parfaire leurs connaissances avant la finale qui aura lieu au Sirha sur l’espace Cuisines en scène à Lyon, le samedi 26 janvier 2019.


Les demi-finalistes :

  • Fabien HAMDANI, The Peninsula Paris – Restaurant l’Oiseau Blanc
  • Jérémy CLAVEL, Restaurant Régis et Jacques Marcon
  • Sébastien CANDUSSO, Le Ritz-Paris
  • Matthieu NECTOUX, Les Bories & Spa
  • Roxane KERMARC, Restaurant Geranium, (Copenhague Danemark)
  • Xavier GONET, Restaurant Saisons Institut Paul Bocuse
  • Jérôme CHAU, Meridien Ile des Pins (Nouvelle Calédonie)
  • Benoît BROCHARD, Restaurant Bon Bon (Bruxelles)
  • Guillaume BONNARD, Domaine des Séquoias
  • Mathilde Favre D’Anne, Restaurant Favre d’Anne
  • Alexandre MOUNIER, Restaurant Pierre Gagnaire
  • Nicolas Giraud, Le Neuvième Art
Les finalistes. @Johnny-Yim

Sur le même sujet :

12 demi-finalistes dévoilés au Trophée du Maître d’Hôtel 2019

1er Trophée du maître d’hôtel : la victoire pour Elsa Jeanvoine

Elsa Jeanvoine : « Cela faisait 5 mois que je m’entrainais sans relâche »