« Un Sommelier dans mon Canap’ », une opération originale pour découvrir l’appellation Crozes-Hermitage

marinedelaporte
Les sommeliers Vincent Cochard et Marine Delaporte, et le président de l’appellation Crozes-Hermitage Yann Chave, sur le canap’ (copyright 90Nord).

« Pour la première fois, Crozes-Hermitage lance une initiative à destination du grand public pour montrer l’image dynamique et innovante de l’appellation. Sur 1 700 hectares, nous avons produit 73 000 hectolitres (dont 30% à l’export) l’an dernier. En Vallée du Rhône septentrionale, il s’agit de la deuxième appellation en superficie et en volume, après Châteauneuf-du-Pape », indique Yann Chave, président de l’appellation Crozes-Hermitage, à l’origine de l’opération (parisienne) Un Sommelier dans mon Canap’. 11 sommeliers sont en tête d’affiche : Vincent Cochard – Pages, Marine Delaporte – Yam’Tcha, Antoine Gerbelle – L’Obs, Clément Gautier – Le Prince de Galles, Alain Chameyrat – Bettane & Desseauve, Emmanuel Delmas L’Avis du Vin le Figaro, Léon Mazzella – auteur, Elodie Cadiou – Et si Bacchus était une Femme, Paolo Bouca Nova – Le Repaire de Bacchus et Florence Saragoni – La Truffière et Lionel Schneider. Le principe : le particulier réserve son atelier sur le site dédié en choisissant l’un des 3 thèmes (Le vin pour les nuls, les philosophes ou les fans de terroir), et son sommelier. Celui-ci vient chez l’habitant pour un cours sur-mesure d’1h30 avec 4 bouteilles, et le kit de dégustation (verres, crachoirs…). De 4 à 8 personnes, le tarif de l’atelier est fixé à 40 €. Preuve du succès de l’opération, les 34 ateliers – programmés du 26 septembre au 23 octobre – sont déjà complets. Crozes-Hermitage a rouvert les réservations pour 10 supplémentaires. Du côté des sommeliers, l’engouement est aussi là. « C’est une idée géniale d’aller chez les gens, parler du vin de manière décomplexée », s’enthousiasment Marine Delaporte, Bretonne de 25 ans passée chez Roellinger, Passard et au George V, ainsi que Vincent Cochard, Tourangeau de 29 ans avec un parcours chez Barrier et en Australie. Résultat : l’appellation promeut ses vins, le particulier bénéfice d’un cours personnalisé à un prix sympa, et le sommelier sort du cadre rigide de son restaurant. Un triptyque gagnant.

www.unsommelierdansmoncanap.com