Valérie Vrinat et Jean-Marie Ancher annoncent la naissance de l’Association Jean-Claude Vrinat

Il fut l’emblématique propriétaire du restaurant Taillevent jusqu’à son décès en 2008. Jean-Claude Vrinat, illustre maître des lieux dont le nom continue de résonner aujourd’hui, a dorénavant une Association éponyme, lancée par sa fille Valérie et celui qui fut son bras droit en salle Jean-Marie Ancher. Ensemble, ils comptent faire rayonner une mémoire, et plus largement les métiers du service. 


« J’ai toujours eu un pied dans l’univers des métiers de bouche, sensibilisée notamment par le service de par mon expérience au sein de l’entreprise familiale, Taillevent Paris, aux côtés de mon père Jean-Claude Vrinat, ardent défenseur de la gastronomie et des arts de la table. À son décès en 2008, j’ai repris la direction de l’établissement jusqu’en 2012, depuis géré par Gardinier & Fils, raconte Valérie Vrinat, toujours en étroit lien avec Jean-Marie Ancher, directeur de salle parti en retraite en 2017 (43 ans de maison, NDLR)Un jour, Jean-Marie me dit : ‘Je voudrais faire quelque chose pour que le nom Jean-Claude Vrinat ne tombe pas dans l’oubli’. Nous avons donc décidé de continuer notre chemin ensemble. » C’est ainsi qu’est née l’Association Jean-Claude Vrinat, officiellement lancée en ce mois d’octobre 2019. Animée par Valérie Vrinat (présidente) et Jean-Marie Ancher (vice-président), dorénavant libres de se consacrer pleinement à ce projet, elle vise à promouvoir et valoriser bien entendu les métiers du service, tout type de restauration confondu, à travers différentes actions : aller dans les collèges et « rassurer les parents » ; intervenir dans des colloques ; participer en tant que jurys à des concours.

Distribuer des bourses

Mais l’ADN même de l’Association Jean-Claude Vrinat, c’est de mettre en place un système de distribution de bourses à des projets professionnels d’étudiants en 1ère année d’école d’hôtellerie-restauration et à participer à leur concrétisation. Valérie Vrinat et Jean-Marie Ancher, appuyés par un comité stratégique d’une dizaine de professionnels (composition cf ci-dessous), s’engagent ainsi à trouver un « professionnel référent » pour parrainer chaque jeune. « Ces bourses serviront à financer les cours d’anglais et/ou une troisième langue, les déplacements ou encore le premier vestiaire… », ajoute Valérie Vrinat. Les premiers bénéficiaires, issus dans l’immédiat d’écoles hôtelières d’Île-de-France, pourront en profiter courant 2020. La mise en relation de jeunes et d’entreprises dans le cadre d’une bourse de stages sera également étudiée. L’Association Jean-Claude Vrinat s’appuie de partenaires, dont le groupe Gardinier & Fils, le premier à avoir répondu « très favorablement ». Elle s’ouvre aussi à des membres adhérents ou des membres bienfaiteurs, avec une cotisation respective de 100 et 500 euros. Un site web dédié verra le jour d’ici à la fin d’année. D’ici là, l’Association Jean-Claude Vrinat continue de nouer des contacts avec des décideurs politiques, notamment sur la réflexion d’un éventuel label du service initié par la sénatrice de Paris, Catherine Dumas, et le projet de valorisation de l’apprentissage porté par la ministre du travail, Muriel Pénicaud.

Logo de l’Association.

Comité stratégique de l’Association Jean-Claude Vrinat : 

  • Valerie VRINAT, présidente de l’Association
  • Jean-Marie ANCHER, vice-président de l’Association
  • Hervé BIZEUL, vigneron Le Clos des Fées – Lauréat de la Coupe Georges Baptiste 1979 et 1986
  • Philippe BOURGUIGNON, ancien directeur du restaurant Laurent à Paris
  • Louis CANFAILLA, ancien directeur du restaurant Lasserre à Paris, président du MOF classe maître d’hôtel
  • Christian DAVID, ancien directeur de salle du restaurant Le Grand Véfour à Paris, consultant en gastronomie
  • Catherine DUMAS, sénatrice de Paris et vice-présidente de la Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication, fondatrice du Club de la Table Française
  • Emmanuel FOURNIS, professeur au lycée des métiers de l’hôtellerie et de la restauration François Rabelais à Dugny
  • Christelle GRISONI, directrice générale Bertrand Restauration et Groupe Flo
  • Caroline ROSTANG, directrice du management et de l’opérationnel des établissements Rostang Père & Filles à Paris
  • Guy SAVOY, chef Restaurant Guy Savoy à l’Hôtel de la Monnaie à Paris
  • Jean-François TOSTIVINT, directeur adjoint de l’Ecole Hôtelière de Paris – CFA Médéric

Sur le même sujet :

Jean-Marie Ancher (Taillevent Paris) : « L’observation est l’une des qualités nécessaires pour être un bon professionnel de salle »