Vidéos : découvrez les « chefs d’oeuvre » des finalistes du MOF maître d’hôtel 2019

Pour cette édition, les 11 candidats au MOF maître d’hôtel, du service et des arts de la table ont dû créer leur « chef d’oeuvre » : un dessert réalisé face au client, comprenant une technique et une finition en salle. Ils devaient également réaliser une « capsule vidéo » de 70 secondes maximum pour promouvoir ce chef d’oeuvre et inciter la clientèle à franchir les portes de son restaurant. Le jury a été « agréablement épaté du travail fourni », selon le vice-président Bruno Morlet. À découvrir ci-dessous. 


Dans l’ordre d’apparition :

1/ Ceci n’est pas une pomme, par Laurent Delarbre (lycée de Gascogne, Talence)

2/ La Poire Belle Hélène, par Yoann Grégory (yam’Tcha, Paris)

3/ Pomme épluchée à la volée, mi-cuite et algues par Antoine Pétrus (Taillevent Paris)

4/ Un automne avec mamie, par Christophe Baron (lycée Olivier Guichard, Guérande)

5/Pressé de pomme façon Tatin, crème glacée au foin, par Sébastien Rival (Ducasse Paris)

6/ Vos créances, entre douceur et gourmandise, par Simon Verger (Le Gabriel, Bordeaux )

7/ Trésors de Normandie, par Elsa Jeanvoine (Auberge de la Poutre, Bonlieu ; Azimut, Courchevel)

8/ Poire pochée aux épices douces, tranche de pain perdu, par Bernard Ricolleau (Institut Paul Bocuse, Ecully)

9/ Coing du verger et son elixir d’automne, par Thomas Fefin (Le Gabriel, Paris)

10/ L’Empreinte gourmande par Bruno Casassus-Builhé (Hôtel de France, Auch)

11/ Pommes confites aux épices, teurgoule, tartelette au citron, chantilly à la cannelle et croustillant au sarrasin par Michaël Bouvier (La Pyramide, Vienne)


Sur le même sujet :

Témoignages des 6 lauréats au MOF maître d’hôtel 2018 : des messages remplis d’émotions !